Voir/Lire/Ecouter

Lire Jean-Claude Valla: Quand l’extrême droite résistait

Unknown-1

« Jean-Claude Valla nous raconte avec passion et honnêteté l’héroïsme de ces femmes et de ces hommes qui ont refusé de se soumettre  à l’Allemagne: des militants monarchistes, des membres de l’Action française, des cadres de nombreux partis… »

Récemment, un documentaire sur France 5 faisait découvrir « Quand l’extrême droite résistait », soit une « extrême droite française engagée contre l’Allemagne nazie »… Bien évidemment, c’était surtout pour rappeler que « ces Résistants-là » (en se bouchant le nez) se rassemblaient autour de « l’antiparlementarisme, de la haine du communisme, de l’antisémitisme, de la xénophobie (…) D’où le paradoxe de retrouver plus tard, côte à côte dans certains maquis, des communistes et des vichystes, voire des juifs et des antisémites notoires… »

Une occasion de plus de manipuler l’histoire et de stigmatiser des patriotes qui mirent leur peau au bout de leurs idées.

Découvrez ce qu’a réellement été l’extrême-droite dans la Résistance…

L’historien Jean-Claude Valla a consacré deux livres bien plus honnêtes, bien moins partiaux et beaucoup plus instructifs sur ces femmes et ces hommes qui ont refusé de se soumettre à l’Allemagne, des militants monarchistes, des membres de l’Action française, des cadres de nombreux partis…

On oublie que les premiers résistants venaient le plus souvent d’une droite nationaliste pour laquelle l’Allemagne, qu’elle fût celle de Bismarck ou de Hitler, était l’Éternelle Ennemie de la France et de la Civilisation. Cette germanophobie, dont on a du mal aujourd’hui à mesurer la virulence, avait trouvé en Maurras son doctrinaire le plus intransigeant, mais débordait largement les cercles d’Action française.

En nous entraînant dans les coulisses de la Résistance, l’auteur nous permet de mieux comprendre pourquoi l’Organisation Civile et Militaire (OCM), la plus importante organisation clandestine de zone nord, affichait encore, en juin 1942, un programme fortement teinté d’antisémitisme, cette « grande pensée politique » dont parlait Georges Bernanos, lui-même rallié à la France libre sans avoir jamais renié son maître Édouard Drumont.

L’extrême droite dans la résistance – tome 1 et L’extrême droite droite dans la résistance – tome 2, éditions Dualpha, collection « Les Cahiers Libres d’Histoire », 23 euros chaque.

Jean-Claude Valla, (1944-2010) a été le premier directeur de la rédaction du Figaro Magazine et l’auteur de nombreux livres d’histoire. De même, il fut le directeur de Magazine Hebdo (1983-1985) avant de diriger La Lettre de Magazine Hebdo. Ancien collaborateur d’Historia, d’Historama, du Miroir de l’histoire et d’Enquête sur l’histoire, il collaborait depuis 2002 à la Nouvelle Revue d’Histoire de Dominique Venner. Il fut président d’honneur du Comité français des fils et filles de victimes des bombardements de la IIe Guerre mondiale (2001-2005).

Ses « Cahiers Libres d’Histoire » ont, dès leur parution, rencontrés un énorme succès qui ne se dément pas et sont sans cesse réédités.

Laisser un commentaire