Sortir

LE MUSEE FRANCO-AMERICAIN du CHATEAU de BLERANCOURT

Photos MusÇe 2017 Catherine A 307

Blérancourt, village de 1400 âmes, dans le département de l’Aisne,  Région des Hauts-de-France,  abrite une petite merveille de château « en ruines »,  devenu   Musée National. Il  consacre sa première exposition,  depuis sa réouverture en juin 2017, au thème de  l’entrée en guerre des Etats-Unis  lors du premier grand conflit mondial.

la_fayette_flyer_a5-1

« 1917. La Fayette nous voilà ! Les Etats-Unis entrent en guerre ». Jusqu’au 22 janvier 2018.

Le Musée  a rouvert en juin 2017 après 12 années de fermeture liée à un ambitieux et réussi   projet d’extension. Des fouilles archéologiques importantes avaient  motivé l’arrêt du  chantier.

Blérancourt,  construit en 1610, est un  château de style classique, œuvre de   l’architecte Salomon de la Brosse. Celui qui a construit  le Palais du Luxembourg à Paris.

Il a subi les outrages du temps lors de  la Révolution française. Il ne reste que les élégants pavillons d’entrée et une aile modestement  rescapée. L’extension du site   était évidente.

Ce musée doit le jour à  une américaine, Anne Morgan,  3ème fille du célèbre banquier Morgan.  La plus riche héritière au monde en 1917. Elle est autorisée à s’y installer  en mars 1917,  avant l’entrée en guerre des Etats-Unis,  dans un souci et un but  humanitaires. Elle aide à la reconstruction des maisons, crée les dispensaires pour les enfants,  engage des infirmières visiteuses. Animée par un engagement social  fort, « advocacy », son travail au secours des jeunes du Soissonnais est  inoubliable.

images-2

 

Déjà émerge un Tourisme de Mémoire

Avec l’entrée en guerre des Etats-Unis, le 6 avril 1917, suite à la   décision courageuse du Président Woodraw Wilson, isolationniste et pacifiste,   il était important  de commémorer les volontaires américains ayant combattu sur le sol français.

images

L’exposition présentée,  riche et intéressante,   montre l’engagement des forces armées américaines,  convoque les figures emblématiques de l’Histoire comme La Fayette et Rochambeau, souligne les échanges culturels et artistiques entre la France et les USA, la place accordée aux Afro-Américains et Nord-Amérindiens au sein de l’armée. Mais aussi l’engagement humanitaire d’Anne Morgan et autres concitoyens philanthropes.  Affiches, drapeaux, partitions de jazz, objets rares,  peintures de Lucien Jonas, peintre aux armées, mais aussi l’ambulance de l’American Field Service,  exemplaire unique. 

images-1

« 1917. La Fayette nous voilà ! Les Etats-Unis entrent en guerre ».

33,  place du Général Leclerc. 02300 Blérancourt

www.museefrancoamericain.fr

Où délicieusement  déjeuner ou dîner sur place ?

A l’Hostellerie Le Griffon, petite auberge historique  jouxtant le Musée du Château de  Blérancourt

Tel : 03 23 39 23 39

 

copyright – Musée franco-américain du Château de Blérancourt©Marc Poirier

copyright  (la vue de la façade extérieure du musée) :
– Musée franco-américain du Château de Blérancourt©Catherine Assous

Laisser un commentaire