Voir/Lire/Ecouter

Lire BD : Vergès Une nuit avec le diable

Camarade Vergès
Il est des portraits plus faciles à brosser que d’autres et celui de Jacques Vergès, le “salaud lumineux”, regorge d’aspérités et de contre-jours, savamment entretenus par l’intéressé, malgré un détachement apparent.
Les auteurs de cette BD ont donc réalisé un travail de longue haleine, tant la vie de Vergès est foisonnante, multipliant les pistes, d’ailleurs souvent intentionnellement fausses. Si bonhomme complexe il y a, Jacques Vergès est celui-là. Sincèrement épris de justice et de liberté, le célèbre avocat n’a pas été très regardant sur les moyens ou plutôt le moyen : la révolution, qu’elle fut algérienne, sud-américaine, chinoise, congolaise, sud-africaine, etc.
Avec deux dénominateurs communs : l’adhésion au communisme et le recours au terrorisme. Vergès, comme tant d’autres de ses camarades de lutte, tente de justifier les inévitables effets collatéraux payés au prix du sang, par des formules littéraires prémâchées qui ne parviennent à convaincre que son auteur, genre “je place la dignité humaine au-dessus de la vie“. Une BD en noir et blanc et en sépia jaune très réussie au plan graphique et au narratif fort bien pensé. Vergès n’était pas le diable, seulement un homme égaré qui n’a jamais retrouvé sa route.
Arnaud Robert
4 étoiles sur 5   
Parution :  14.09.2022
Collection : 1000 Feuilles
Editions:  Glénat
Format :200 x 273 mm
Pages : 136
EAN : 9782344040065
EAN numérique:  9782331069697
Prix : 22,50 Euros

Laisser un commentaire