Sortir

Théâtre des Variétés: Puccini à Paris pour la Saint-Valentin

La Bohème retrouve le théâtre des Variétés, 170 ans après sa création.

Beaucoup ont pleuré sur la fin tragique des amours de Rodolphe et de Mimi. Mais qui se souvient que les scènes de La Bohème sont nées à Paris sous la plume d’Henry Murger, auteur dramatique français du 19ème siècle. Il commença par publier l’histoire sous forme de feuilleton avant d’en faire l’adaptation théâtrale. La première représentation eut lieu au théâtre des Variétés en novembre 1849. La pièce qui contenait déjà de la musique et du chant rencontra un succès immédiat. Le public se précipitait pour suivre les aventures sentimentales de ces jeunes artistes miséreux vivant sous les toits du Quartier Latin.

Touché par le destin de ces saltimbanques dont il partage les aspirations, Giacomo Puccini s’est emparé de l’histoire pour en faire en 1896 une des plus belles pages de l’opéra romantique italien.

Après la Traviata, Rigoletto, L’elixir d’amour et Orphée aux enfers, Les Voix Concertantes ont choisi pour ce nouvel opus de faire revivre les personnages de La Bohème dans le lieu historique de leur création.

La compagnie poursuit toujours la même ambition de servir l’opéra l’italien dans un format réduit, le chamber opera. Le principe : des solistes de haut niveau accompagnés par un orchestre et des chœurs réduits, et un spectacle plus compact grâce à la suppression de certaines reprises musicales ; le tout sur une mise en scène aux lignes fortes pour comprendre naturellement le parcours narratif sans dénaturer l’œuvre. L’objectif est de permettre à tous les publics de découvrir les plus belles œuvres du répertoire lyrique à un tarif abordable.

« Pourquoi réserver l’opéra à une élite ? La musique lyrique n’a jamais eu vocation à ne résonner que dans les grandes maisons d’opéra. C’est pour cette raison que Les Voix Concertantes propose un format réduit, le Chamber Opera. Il permet de sortir des modèles établis et de diffuser l’opéra le plus largement possible », précise Manon Bautian.

L’orchestre sera une nouvelle fois dirigé par Robert Tuohy, qui mène depuis ses débuts avec les Voix Concertantes une carrière internationale de premier plan.

Les représentations seront placées sous le parrainage de Luciana d’Intino, professeure principale de l’académie d’art lyrique de la Scala de Milan. Reconnue comme l’une des meilleures interprètes des grands rôles de mezzo-soprano verdiens, elle s’est produite dans les plus grandes salles du monde notamment à l’Opéra de Paris. Hun Kim et Ramiro Maturana qui assurent deux des rôles de solistes dans le spectacle ont compté parmi ses élèves.

Notons que cette aventure n’aurait pas été possible sans Joseph Châtel, co-fondateur DNCA et directeur de la financière Châtel, mélomane et mécène passionné, attentif et fidèle de la compagnie Les Voix Concertantes depuis sa création.

 

La bohème

Opéra en 4 tableaux de Giacomo Puccini

Théâtre des Variétés Lundi 13 Février – 20h00 Mardi 14 Février – 21h00

Durée : 120 min avec entracte de 20 mn

Une bande d’étudiants sans le sou compte sur les joies de la vie pour égayer un peu son quotidien misérable, car manger, se chauffer ou payer son loyer tient du luxe ! La tendresse de la petite couturière Mimi apporte lumière et chaleur au poète Rodolfo. Tous deux vivent passionnément leur coup de foudre. Le peintre Marcello, lui, est habitué aux coups d’éclat avec Musette, sa maîtresse volage. Leur couple forme un contrepoint plein d’humeur à celui, plus mélodramatique, de Mimi et Rodolfo qui finissent par rompre, bien malheureux de ne pas réussir à s’entendre. En réalité, Mimi se sait condamnée par la phtisie qui la ronge peu à peu. Bien que séparée de Rodolfo, elle viendra expirer dans ses bras, sous les yeux de ses amis bohèmes, incapables de la soigner dans leur triste mansarde parisienne.

Mise en scène. Mimi est morte depuis un an déjà. N’arrivant pas à faire son deuil, Rodolfo décide de le raconter et de l’écrire afin que sa Mimi puisse vivre dans le cœur de tous ceux qui entendrons cette histoire. Une corde lie Rodolfo et Mimi, comme le lien indicible qui les unit à jamais. A mesure qu’elles sont chantées, les pages et les mots bohèmes naissent simultanément de l’esprit de Rodolfo. C’est un monde issu de son imaginaire, fait de cordes, de papiers, d’encre et de mots qui sortent de sa machine à écrire. L’objectif de ce spectacle, sera pour le poète d’exorciser la douleur liée à ce deuil et qui, grâce à ses émotions, fera naitre ce merveilleux opéra : ” La Bohème”.

Distribution

Rodolfo : Rémy Poulakis
Mimi : Manon Bautian Marcello : Frédéric Cornille Musetta : Léa Grillis
Schaunard : Eric Schoeffler Colline : Sulkhan Jaiani
Benoit/ Alcindoro : Arthur Cady

Direction musicale : Robert Tuohy Mise en scène : Olivier Tousis

Informations pratiques

Réservation : points de vente habituels
Prix des places : 18 € à 50 €
Théâtre des Variétés : 7 boulevard Montmartre – 75002 Paris Métro : Grands-Boulevards / Parking : Bourse Drouot

Publicité

Laisser un commentaire