Actualités

L’amour est-il dans le train ?

Couple Saint Valentin_Regis Faller_BD


A l’occasion de la Saint-Valentin, Thalys s’interroge : le train est-il un lieu propice aux rencontres amoureuses ? La réponse des Européens questionnés : ♥OUI, indéniablement !

Source* : une enquête Thalys-Ifop conduite sur les 4 pays Thalys (la France, l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas). Principaux enseignements.


 1 Européen sur 4 confie s’être déjà fait ouvertement « draguer » à bord d’un train (23%).

Champions de la séduction (?), les Néerlandais arrivent en tête (28%), tandis que les Français paraissent légèrement en retrait (en 4e position, 21%). Plus prudents, les Français ?

La répartition entre hommes et femmes n’étonnera guère, quoique ! Si 28% des femmes ont été l’objet de tentatives de charme à bord, c’est tout de même également le cas de 17% des Européens mâles interrogés !

 1 Français sur 5 s’est même ouvertement prêté à un jeu de séduction à bord !

De la drague (passive) au jeu de séduction, il y a un pas que les Français franchissent facilement puisque 18% d’entre eux déclarent avoir vécu à bord un jeu de séduction…

Les Néerlandais s’y adonnent également volontiers (20%) alors que les Allemands reconnaissent moins cette pratique (4% seulement).

Mais cela ne s’arrête pas là, puisque 4% des Européens ont débuté à bord une relation amoureuse. Un score loin d’être anecdotique quand on le rapporte aux 4 pays !

 L’amitié n’est pas en reste. 32% des Européens interrogés se sont fait des amis à bord d’un train. Les Allemands sont les champions de l’amitié sur rails (35% d’entre eux s’étant déjà liés d’amitié avec une personne à bord) tandis que les Néerlandais y sont moins enclins, avec un score de 20 points inférieur (15%).

Laisser un commentaire