Actualités

Cambriolages d’été : comment se prémunir ?

Il faut savoir que statistiquement, les cambriolages chez les particuliers, voire même des entreprises, connaissent une hausse très significative au cours de l’été et à cela il y a plusieurs raisons, dont la première est évidemment le départ en vacances de ses occupants. La plupart du temps, ces méfaits sont commis en pleine journée par des criminels qui savent ou croient le logement inoccupé, et c’est la raison pour laquelle nous vous proposons cet article qui vous donnera pas mal de clefs afin de ne pas connaître ce désagrément, qui gâche la vie de tant de personnes avant la rentrée…

 

Chaque année, en France, environ 400 000 cambriolages ont lieu et comme nous l’avons dit en préambule, la grande majorité de ces cambriolages se produisent pendant les vacances, et surtout les vacances d’été. Les criminels n’agissent pas forcément de nuit, comme on pourrait le penser, ainsi, c’est la fourchette 14 h – 16 h qui est la plus propice et ne pensez pas que cela prenne très longtemps, car en moyenne, le larcin est commis en l’espace de 20 minutes, pas plus, c’est très rapide.

Nous allons donc prendre le temps de détailler les différentes dispositions que vous devriez ou que vous pourriez prendre afin de faire baisser la probabilité de voir votre maison ou votre appartement « visité » par des cambrioleurs au cours de l’été, alors que vous êtes parti en vacances en famille et que vous êtes bien loin d’imaginer que cela puisse vous arriver à vous.

1/ Ne vous étalez pas partout quant aux dates de vos vacances.

Qui plus est de nos jours avec l’omniprésence des réseaux sociaux, on a parfois tendance à tout vouloir claironner à la ronde, souvent photo à l’appui… De la couleur du macaron que l’on a mangé au dessert du repas de midi à la texture de la sauce guacamole que l’on a préparé pour le cocktail du soir, en passant par le lieu de nos prochaines vacances, avec les dates en prime, il faut parfois considérer que vivre heureux, c’est aussi vivre (un minimum…) caché ! Ce que nous voulons dire par là, c’est qu’à l’instar de certains mentalistes qui vous font croire qu’ils savent lire en vous comme dans un livre ouvert, les cambrioleurs possèdent aussi Internet et croyez-le sur parole, ils savent s’en servir et n’hésite pas à ratisser les informations nécessaires à leurs larcins via ce média fort pratique et souvent très impudique ! Certaines études ont montré que plus des 3/4 des cambrioleurs n’hésitent pas à utiliser les réseaux sociaux pour glaner les infos dont ils ont besoin sur leurs prochaines victimes. 

Il est donc tout à fait préférable, sauf auprès de votre entourage proche, évidemment, de vous montrer plutôt discret s’agissant de certaines informations, car cela ne peut que vous desservir au final.

2/ Tâchez de faire en sorte que votre maison continue de “vivre”…

Il y a différentes manières de parvenir à laisser penser que votre domicile est toujours occupé, et nous allons vous donner quelques tuyaux à ce propos. Quoi qu’il en soit, une boîte aux lettres qui déborde de courrier non relevés, des volets constamment clos du soir au matin sur plusieurs jours, une pelouse ou un jardin qui sont littéralement à l’abandon alors que d’habitude tout est parfaitement entretenu, ce type de “petits” signes ne trompent pas non plus et les professionnels du cambriolage, sachez-le, savent parfaitement décoder cela…

Alors pensez à faire relever votre courrier sur une base régulière, par vos voisins ou bien des amis, ou alors, faites-suivre votre courrier (bien que cette option soit un peu plus contraignante, reconnaissons-le…), mais faites en sorte que la boîte aux lettres n’aie pas des allures d’invitation plus ou moins directe à des gens mal intentionnés.

Pour ce qui est du jardin, évidemment, c’est peut être un peu plus compliqué, dans la mesure où il faudra demander à quelqu’un de l’entretenir un tant soit peu, mais si vous lui proposer un petit dédommagement, cela reste une bonne option, croyez-le bien, car ce vous coûtera moins cher qu’un cambriolage en bonne et due forme…

 

Enfin, lorsque la nuit tombe, il est assez facile de repérer les maisons qui sont inhabitées, parce que par la force des choses, il n’y a personne pour allumer la lumière… Là encore, il existe une parade, avec l’aide de programmateurs pour la lumière, pour la radio, ou encore pour la TV, qui permettront de simuler une présence à domicile. Ce genre d’article n’est pas très difficile à se procurer désormais, et il en existe à des prix tout à fait intéressants. Par ailleurs, de nos jours, via votre portable et en fonction de l’installation que vous avez chez vous, il est également tout à fait possible de tout télécommander via une application dédiée, alors renseignez-vous et trouvez celle qui vous convient, encore une fois ce ne sera pas aussi onéreux que de se faire vider votre maison.

3/ Faites visiter votre maison régulièrement par des tiers…

Si vous le souhaitez, car quelque part c’est aussi dans leur prérogatives, vous pouvez tout à fait informer les forces de l’ordre de votre absence pour une période donnée, et leur demander gentiment de “surveiller” votre domicile dans le cadre de leurs missions au quotidien… Pour ce faire, signalez votre absence au commissariat ou à la gendarmerie, instances qui, théoriquement devraient se montrer coopératives dans le cadre de l’Opération Tranquillité Vacances (qui existe depuis 1974 et ne date donc pas d’hier). Nous précisons bien “théoriquement”, parce que dans les faits, ne vous attendez pas à ce qu’un agent assermenté se poste devant chez vous pour planquer et surveiller comme le ferait un véritable gardien. Ce service doit être considéré comme de l’appoint, car entre nous soit dit, la Police ou la Gendarmerie a souvent d’autres chats à fouetter, et vous ne serez jamais une priorité pour eux, ne nous mentons pas… De ce fait, vous n’aurez aucune garantie que les rondes soient effectivement effectuées, mais il est de bon ton de vous en parler tout de même, puisque cela a au moins l’avantage d’exister. Pour obtenir ce “service” de la Police ou de la Gendarmerie, rendez vous sur le site “intérieur.gouv.fr” et faites la demande du formulaire.

Outre ce service donc, dont l’efficacité est toute relative, vous pouvez aussi (et peut-être même surtout…) faire appel à des proches ou bien à vos voisins, afin que ceux-ci prennent le temps, chaque jour, de venir aérer la maison et de participer à ce que l’on appelle la “surveillance du quartier” ; ce dispositif informel de “voisins vigilants” est sans doute ce qui se fait de mieux, et il fonctionne très bien en France. Certaines études ont même démontré que le nombre de cambriolages chutait de plus de 40 % lorsque les voisins se tenaient la main et se soutenaient les uns les autres de la sorte. Il existe une plate-forme sécurisée “voisinsvigilants.org” si vous souhaitez savoir ce qu’il en est pour votre commune, mais encore une fois, les bonnes relations de confiance entre voisins, sans forcément que vous ayez à vous inscrire sur quelque site que ce soit, c’est un rempart aussi efficace, sinon meilleur.

4/ Faites installer un système d’alarme efficace…

Les études sont formelles à ce sujet, le simple fait de déclencher une alarme dans la maison qu’il est en train de visiter, va mettre en fuite immédiate 90 % à 95 % des cambrioleurs. Pourquoi n’envisagez vous pas de vous procurer un système de sécurité fiable, avec des détecteurs de mouvement et/ou d’ouverture, qui donnera l’alerte en cas d’intrusion chez vous ?

Certains de ces systèmes proposent aussi des caméras intérieures et extérieures, à vision nocturne ou non, qui viendront compléter le dispositif, et la technologie actuelle permet même de se connecter dessus en temps réel pour capter des images “en direct” de ce qui se passe chez vous ! Si vous envisagez ce type de solution, qui est vraiment efficace, c’est prouvé, vous pourrez commencer par coller des autocollants dissuasifs sur la porte d’entrée et dans votre propriété, cela peut déjà être considéré comme une première ligne de défense.

 

Si toutefois un cambrioleur un peu trop hardis venait à se risquer chez vous alors que vous avez équipé votre maison ou votre appartement d’un système de protection, alors il le déclenchera et la police, la gendarmerie, ou bien le prestataire de service en lien avec votre système, sera immédiatement informé de l’intrusion, et dépêchera sur place une équipe afin de s’assurer que l’intrus n’est pas train de cambrioler votre propriété.

Nous ne sommes pas là pour faire de la publicité à quelque entreprise que ce soit, si bien que nous nous abstiendrons de citer une marque ou une enseigne plutôt qu’une autre, néanmoins, il est très aisé de se faire une idée des compagnies les plus efficaces pour peu que vous preniez le temps d’aller consulter quelques forums dédiés.

Cette solution est sans aucun doute très efficace, mais il faut bien signaler qu’elle a tout de même un coût, qui est loin d’être négligeable la plupart du temps. A vous de voir si vous souhaitez, ou non, franchir le pas et vous doter de ce type de système de protection, mais ce qu’il faut bien garder à l’esprit, c’est qu’une fois que notre domicile est bel et bien cambriolé et parfois même vandalisé, et bien il est trop tard, alors réfléchissez-y en amont,et pesez bien le pour et le contre…

Pour conclure :

Vous l’aurez compris à la lecture de notre contenu, il n’existe pas UNE seule manière de se prémunir des cambriolages au cours de l’été, mais il faut plutôt parler d’un faisceau d’actions possibles pour mettre toutes les chances de votre côté. Nous espérons que nous avons pu vous éclairer sur ces dernières afin que vous puissiez prendre les devants et les mesures qui s’imposent pour pouvoir partir en vacances en toute quiétude et profiter pleinement de ces congés d’été tellement mérités et tellement attendus.

Laisser un commentaire