Autos/Motos

La Ferrari 512 TR de Johnny Hallyday vendue par Osenat en mars

9lp_oXe6H5ezaINcw1n4Qfftftg (1)

Johnny Hallyday a toujours aimé les belles mécaniques… Que ce soit les motos mais également de splendides voitures. La Ferrari 512 TR de l’idole des jeunes sera l’une des stars du prochain salon Rétromobile sur le très beau stand de la Maison de Vente Osenat à partir du 6 février à Paris Porte de Versailles.

 

Johnny Hallyday, grand amateur de vitesse, a toujours assumé ses choix en matière d’automobiles de sport et de prestige. Déjà possesseur de plusieurs Ferrari, il conduisit cette Ferrari 512 TR depuis 1994.

 

C’est à son volant qu’il parcourut près de 25 000 kilomètres, notamment les aller-retour vers Saint-Tropez et sa villa la Lorada. Ces kilomètres avalés à vive allure – comme tout dans sa vie – expliquent les nombreuses griffures qui sont dues au frottement de ses bagues sur le revêtement noir du tableau de bord de sa Ferrari. Et on peut l’imaginer chantant « Elle est terrible » avec à ses côtés Adeline Blondiau ou la Miss France Linda Hardy parmi ses conquêtes d’alors.

 

En juillet 1997, Johnny Hallyday cède sa Ferrari à l’un de ses amis, ténor du barreau parisien, qui la met en vente aujourd’hui chez Osenat. A ce jour, la Ferrari 512 TR affiche seulement 95 000 kilomètres au compteur.

 

Maître Osenat et l’équipe de son département Automobiles de Collection vous accueilleront sur leur stand pour vous présenter cette voiture.

OSENAT

Salon Rétromobile : Hall 1 – Stand L 070 

Retromobile.fr | Salon Retromobile – Paris | Du 7 au 11 Février 2018‎

 A propos de l’Etude Osenat

Maître Jean-Pierre Osenat a développé l’Etude de Fontainebleau pour la positionner en quelques années parmi les dix premières Maisons de Ventes françaises, à travers les ventes d’Automobiles de Collection, les ventes sur Napoléon connues sous le nom de « L’Empire à Fontainebleau », ou encore les nombreuses ventes caritatives qui ont fait connaître la ville de Fontainebleau à l’étranger comme une place française importante pour le marché de l’art.

Photo /Johnny Hallyday et sa Ferrari 512 TR devant sa villa Lorada à Saint Tropez

Laisser un commentaire