Autos/Motos

ESSAI : Volkswagen Sportsvan

1233

On a trouvé le Tourolf !

Vous vous souvenez de cette pub Volkswagen où le client était incapable de choisir une voiture ? En fait il voulait les deux, le Touran et la Golf. Et bien le Tourolf existe réellement, on l’a essayé, et il s’appelle en fait le Sportsvan ! Un dérivé de la Golf avec un ADN de monospace compact.

 

1236

Parfait pour celui qui a besoin de transporter une famille mais qui ne veut pas faire de concession sur le plaisir de conduire une référence du segment. Ce Sportsvan est surtout très pratique, tout en gardant une ligne dynamique. 4 m 35 de long, c’est 10 centimètres de plus que la Golf, une belle hauteur sous plafond pour être à l’aise à l’intérieur, un coffre de 590 litres et puis de l’habitabilité et de la modularité.  A l’arrière la banquette coulisse sur 18 centimètres pour donner l’avantage, soit aux passagers, soit aux bagages. Des sièges indépendants, dont les dossiers s’inclinent, avec des tablettes type aviation pour poser sa canette à l’arrière et un dossier passager avant rabattable pour transporter des objets longs.

1445

Conduite en hauteur

La Golf Sportsvan offre surtout une position de conduite différente, légèrement en hauteur, et puis si vous avez un siège bébé à installer à l’arrière, la manœuvre est facilité par la grande ouverture des portes. Bref, l’avantage d’un monospace, sans les inconvénients du format qui va avec. Pour l’équipement, c’est complet. On trouve sur cette version restylée le freinage automatique avec détection piéton, la conduite semi-autonome dans les embouteillages, et un système audio et GPS à commande gestuelle devant l’écran.

1235

Et pour les plus branchés, l’application Car Net, vous permettra par exemple de savoir, sur votre téléphone, si une vitre de la voiture est restée ouverte. A l’usage, la direction se montre douce et les suspensions prévenantes. Pour les moteurs, on privilégie le bloc TSI 130 avec la fameuse technologie du cylindre à la demande, un moteur assez tonique qui brille par sa discrétion et sa sobriété avec une consommation moyenne de 7,5 l aux 100km.

hd-volkswagen-golf-sportsvan-restylee-essai---2017

 

Un prix d’appel à moins de 22.000 € (21.990€ dans sa version 1.0 TSI de 85ch).  Comptez plutôt 28.000 € pour un cœur de gamme en version Confortline et plus de 40.000 € pour une version Carat en TDI 150 DSG avec quelques options. Reste la question de la couleur : en blouge, peut-être ?

Christophe Dameron

Volkswagen France | Site Officiel | volkswagen.fr‎

 

 

Laisser un commentaire