Voir/Lire/Ecouter

Lire:HÔTEL DU GRAND CERF De Franz BARTELT

Franz Bartelt

C’est à Reugny dans les Ardennes belges que se tient cette enseigne des Haricots. Il y a cinquante ans disparaissait dans cette auberge la grande actrice Rosa Gulingen. Dans ce rade vivent trois femmes, la grand-mère, la mère et la fille, enfin celle du vilain. Tout ce petit monde fait tourner la boutique jusqu’au jour où la demoiselle disparaît. Toute la population locale se mobilise pour la retrouver mais ce sera sans succès puisqu’elle se trouve chez son amant bizarre. Mais elle a officiellement disparue. Puis l’ex-douanier, un mec unanimement détesté par tous les villageois, est retrouvé décapité et sa maison brûlée.

Pour le coup, ça fait un mort et une disparue. C’est le moment où l’inspecteur Vertigo Kulbertus entre en action. Il a beaucoup de mal à se mouvoir tellement il est obèse. En plus, il lui reste encore deux semaines jusqu’à sa retraite. Alors, il écluse bière sur bière pour le plus grand bien de sa bedaine. Il devient vite pote avec Nicolas Tèque, un journaliste parisien qui enquête sur la mort tragique de l’actrice disparue il y a fort longtemps.

L’inspecteur et le journaliste descendent un nombre incroyable de cervoises et deviennent ainsi bons amis. L’auteur français est un pince-sans-rire et nous raconte l’histoire de Rousselet, un habitant du village qui perd le contrôle de son véhicule et s’encastrera dans la porte d’une église bondée en s’arrêtant juste devant l’autel. Franz Bartelt nous livre aussi des recettes de prunes et de blinis. Pendant ce temps là, l’inspecteur Vertigo Kulbertus commence à voir la population du village de travers à mesure que sa retraite avance.

Il décide donc de semer le doute autour de lui au point que l’enquête se résout rapidement. Enfin Nicolas, le journaliste, tombera dans les bras d’une chauffeuse de taxi et vivra avec elle une histoire endiablée tout en restant ami avec l’inspecteur.

Un roman excellent avec des personnages haut en couleurs.

Très, très, très bien !

DDDDD

352 pages, Seuil Cadre Noir

20 €. 22,5 x 14,5 cm

D. LE FUR

Laisser un commentaire