Actualités

Forum des images: UN ÉTAT DU MONDE – 9e ÉDITION DU 17 AU 26 NOVEMBRE 2017

UEDM 17_DEF

Créé par le Forum des images, le festival Un état du monde interroge les évolutions actuelles de la société en confrontant questions géopolitiques et cinéma contemporain. Films en avant-première, rétrospectives, focus thématiques, débats ou encore exposition se déroulent en présence de nombreux invités français et internationaux.

Le réalisateur chilien Pablo Larraín est l’invité d’honneur de cette 9e édition : l’opportunité de (re)découvrir avec lui son œuvre, qui allie subtilement poésie et politique.
Le festival rend hommage au cinéma engagé et esthétiquement singulier de l’iranien Mohammad Rasoulof. Actuellement retenu en Iran par les autorités, qui lui ont confisqué son passeport, le cinéaste, invité du Forum des images, ne peut donc être présent pour accompagner ses films.

Le festival éclaire le parcours de personnalités fortes du cinéma français et accueille le rappeur Hamé (La Rumeur) pour une sélection de films qui ont marqué sa génération ; l’actrice solaire Ariane Ascaride pour une carte blanche et le duo Xavier Beauvois / Nathalie Baye qui se retrouve pour Les Gardiennes, lors de la soirée de clôture.

La programmation développe deux thématiques : le cinéma contemporain libanais, hanté par les blessures de la guerre civile, en présence notamment de Danielle Arbid et Ziad Doueiri. L’autre section est consacrée à la représentation de la communauté noire dans le cinéma, tendance forte observée ces dernières années, aux États-Unis et en France.

CINÉMA, POÉSIE ET POLITIQUE

   le réalisateur chilien Pablo Larrain est l’invité d’honneur du festival avec une rétrospective de ses films et une master class exceptionnelle.

Pablo Larraín baigne dans la politique dès son plus jeune âge et n’aura de cesse de compter l’histoire récente de son pays, sa dictature, sans aucun tabou. Avec ses deux récents films, Jackie et Neruda, le cinéaste et producteur chilien a construit peu à peu une œuvre complexe, nourrie de réflexion politique et d’intransigeance. No, El Club, Tony Manero font partie des films que le réalisateur présente au Forum tandis que sa master class, animée par N.T. Binh, permet de revenir sur l’ensemble de sa carrière.

         Un hommage au cinéaste Mohammad Rasoulof, retenu actuellement en Iran par les autorités. Au sein de la rétrospective de son œuvre contestataire, son dernier long métrage, Un homme intègre, ouvre le festival, lors d’une soirée de soutien.

Le festival inaugure sa 9e édition par une soirée en soutien au grand cinéaste Mohammad Rasoulof. Son film Un homme intègre, récompensé du prix Un Certain Regard lors du dernier Festival de Cannes, est présenté en avant-première. C’est aussi l’occasion pour le public de redécouvrir pendant le festival certains de ses plus beaux films (Au revoir, La vie sur l’eau), qui brossent un portrait esthétique et critique de son pays.

       Le rappeur militant et cinéphile Hamé du groupe La Rumeur prend la parole et dresse un portrait de sa génération à travers six films de son choix.

Rappeur militant et cinéphile du groupe La Rumeur et cinéphile, Hamé compose un portrait générationnel et original à travers une sélection de six films qui raconte le monde tel qu’il le perçoit, depuis sa naissance en 1975 (Snowpiercer de Bong Joon-Ho, Do The Right Thing de Spike Lee, Chat noir, chat blanc d’Emir Kusturica). Avec son acolyte Ékoué, il passe derrière la caméra pour Les Derniers Parisiens, chronique sur le Paris d’aujourd’hui à (re)découvrir lors du festival.

Cette année le festival organise des apéros géomusicaux, pilotés par le journaliste Juan Massenya, en compagnie d’invités : coup de projecteur sur le rôle contestataire de la musique à travers le monde, un rendez-vous quotidien du lundi 20 au vendredi 24 novembre.

UNE SÉRIE DE FILMS DEVOILÉS EN AVANT-PREMIÈRE

Le festival poursuit sa volonté de dresser un panorama d’ici et d’ailleurs en sélectionnant huit films en avant-première. Certaines projections seront suivies de débats avec leurs auteurs.

Les spectateurs auront l’opportunité de découvrir, notamment, Jusqu’à la garde du français Xavier Legrand (récompensé du Prix de la mise en scène et du meilleur premier film à la Mostra de Venise), La Lune de Jupiter du hongrois Kornél Mundruczó (sélectionné au Festival de Cannes), L’Insulte du libanais Ziad Doueiri, Western de l’allemande Valeska Grisebach ou encore Mariana de la chilienne Marcela Saïd.

LE CINÉMA OU LA MÉMOIRE LIBANAISE

·         Deux sections thématiques : l’une consacrée au cinéma contemporain libanais, hanté par la guerre civile, en présence des cinéastes Danielle Arbid, Ziad Doueiri, Jocelyne Saab… 

Le Liban tente d’effacer les blessures de son passé tandis que son cinéma cherche à se reconstruire en l’assumant. Cette programmation d’une quinzaine de films croise les regards de réalisatrices frondeuses et guerrières (Dans les champs de bataille, Conversations de salon et This Smell of Sex de Danielle Arbid, Caramel de Nadine Labaki, Seule avec la guerre de Jocelyne Saab…) et ceux de cinéastes au regard décalé et incisif : Tombé du ciel de Wissam Charaf, La Vallée de Ghassan Salhab et Je veux voir de Joana Hadjithomas et Jalil Joreige. Les projections font l’objet de débat avec les réalisateurs présents.

En écho à cette sélection, le Forum des images expose une sélection des planches dessinées du Piano Oriental, en présence de sa créatrice Zeina Abirached. Cette auteure talentueuse invite le public à découvrir l’instrument original conçu par son grand-père, lors d’un spectacle musical et dessiné.

BLACK FILMS MATTER

 la représentation de la communauté noire dans le cinéma américain et français.

Les récentes émeutes aux États-Unis autour du déboulonnage des statues des confédérés ont ravivé un débat qui dure depuis bien longtemps, dont le cinéma s’était déjà emparé. Avec une nouvelle vague de réalisateurs qui s’imposent à Hollywood et les succès de Get Out et de Moonlight (Oscar du meilleur film), ou même Creed de Ryan Coogler, on voit se dessiner un nouveau visage du cinéma contemporain autour de la question noire.

Le festival met aussi en avant une série de documentaires sur l’identité afro-française, dont Ouvrir la voix d’Amandine Gay, pour mettre en lumière les femmes noires. Lors d’une conférence, la journaliste Claire Diao, la réalisatrice Caroline Blache et leurs invités questionnent la représentation des noirs dans le cinéma contemporain américain et français.

Le Forum des images est une institution soutenue par la ville de Paris

LE COUPLE BEAUVOIS/BAYE ET ARIANE ASCARIDE À L’HONNEUR

·         Coup de projecteur sur le parcours de l’actrice Ariane Ascaride et le duo formé par Xavier Beauvois et Nathalie Baye, que le festival est heureux d’accueillir.

À l’occasion de l’avant-première du film Les Gardiennes, en présence de Xavier Beauvois et de Nathalie Baye, (soirée de clôture), le festival met à l’honneur leurs précédentes collaborations dans Selon Matthieu et Le Petit lieutenant. La projection de ce dernier film est suivie d’un dialogue entre ce duo du cinéma français.

Muse des films de Robert Guédiguian, Ariane Ascaride s’est imposée par sa détermination à endosser des rôles de femmes au caractère bien trempé et ancrées dans le présent. Dans le cadre d’une carte blanche, l’actrice a sélectionné cinq films, autant de regards sur le monde, l’engagement et la société (Les Héritiers de Marie-Castille Mention- Schaar, Qu’elle était verte ma vallée de John Ford…).

visuel-signature-mail

TARIFS

CARTE FORUM FESTIVAL
17 € TARIF UNIQUE
Accès à toutes les séances dans la limite des places disponibles, du 17 au 26 novembre 2017

6 € LA SÉANCE
6 € La master class de Pablo Larraín

5 € TARIF RÉDUIT
(moins de 25 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, plus de 60 ans, personnes à mobilité réduite)

4 € AVEC LA CARTE FORUM LIBERTÉ 4 € POUR LES MOINS DE 12 ANS

ENTRÉE LIBRE
L’exposition « Le Piano oriental » et son vernissage
la conférence « La représentation des noirs dans le cinéma contemporain américain et français », la séance spéciale Je M’appelle / Je demande la lune

La page du site consacrée au festival, où les réservations de places sont possibles, est juste ici : http://www.forumdesimages.fr/les-programmes/un-etat-du-monde-2017

VENTE DES BILLETS EN CAISSE ET EN LIGNE SUR FORUMDESIMAGES.FR À PARTIR DU JEUDI 2 NOVEMBRE À 12H30

Informations : Forum des images
Tél. +33 (0)1 44 76 63 00 – www.forumdesimages.fr

Laisser un commentaire