Voir/Lire/Ecouter

Salon du livre et de la presse Jeunesse en Seine-Saint-Denis: Parc d’attractions littéraires au parc Georges-Valbon

DSC_0593
Du 10 au 16 juillet dans le cadre du programme Partir en Livre, une trentaine de jeux et animations littéraires sont mis en places grâce au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse.

Depuis 2016, le Salon du livre et de la presse en Seine-Saint-Denis programme un grand Parc d’attractions littéraires, dans le cadre de « Partir en livre », la grande fête du livre pour la jeunesse souhaitée par le ministère de la Culture et organisée par le Centre national du livre.

Organisée avec les soutiens financiers du Centre national du livre, du Conseil départemental, de la Fondation Orange, de la Région Ile de France, cette manifestation prendra place du 10 au 16 juillet 2019, au coeur du parc départemental Georges-Valbon, où sont attendus près de 18.000 visiteurs (15.000 en 2018). Ce parc proposera gratuitement aux enfants, aux jeunes, aux familles, dont beaucoup ne partent pas en vacances, des animations et des jeux originaux avec le meilleur de la littérature jeunesse.

LES ÉLÉMENTS COMME TERRAIN DE JEU

Cette année, le Parc d’attractions littéraires convie les jeunes visiteurs et leurs familles à manipuler la littérature jeunesse à travers le thème des 4 éléments de notre univers – la terre, l’eau, le feu, l’air – et découvrir un 5e élément plein de surprises : l’imaginaire, qui lie l’ensemble…

25 ANIMATIONS ET JEUX LITTÉRAIRES INÉDITS

Pour chaque élément, une zone de programmation dédiée, un artiste associé et des expressions populaires déclinées : 8 auteurs et illustrateurs emblématiques de la littérature jeunesse contemporaine proposent des jeux littéraires, chacun apportant sa patte et ses idées :
- Hélène Rajcak et Damien Laverdunt se sont vus confier la Terre, autour de l’expression « Garder les pieds sur terre »
- C’est autour de « N’y voir que du Feu » que Frédérique Bertrand s’emparera de cet élément
- L’Eau sera explorée par Geneviève Casterman, illustrée par « Se ressembler comme deux gouttes d’eau »
- Renaud Perrin se saisira de L’Air, en écho à « Il y a de l’orage dans l’air »
- Olivier Douzou proposera au coeur de la zone imaginaire le grand jeu : élémentaire ! » réunissant ces 4 éléments, clin d’oeil au fameux tableau périodique des éléments chimiques », pour se confronter à la lettre et aux sons…
- Le Feuilleton de l’Olympe de Murielle SZAC et l’exposition interactive ADN des animO de Pittau et Gervais donneront également à voir les éléments sous les versants mythologique et zoologique.

Et 10 autres jeux et espaces de lectures sont aussi créés par le SLPJ

Quand le jeu mène la lecture… Cela crée de nouvelles façons de devenir lecteur, tel est l’objectif de ce grand événement : amener les plus jeunes, mais aussi celles et ceux qui ne sont pas familiers du livre, à s’en emparer.

Le parc d’attractions littéraires sera ouvert à tous de 10h à 18h, (11h – 19h le week-end) il recevra aussi bien les groupes (accueils de loisirs, centres sociaux, associations) que le grand public, avec des formes de médiations innovantes, adaptées au cadre estival, pour partager, le plus largement possible, les plaisirs de la lecture.

Programme et inscription sur slpjplus.fr

Parc départemental Georges-Valbon  : 55 Avenue Waldeck Rochet, 93120 La Courneuve
  • Du 10 juillet à 10h00 au 16 juillet à 18h00

 

Lire au Parc, l’été est en herbe !Des chaises longues, des coussins, des parasols et plus de 450 livres attentes les visiteurs 
Une opération du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis avec le réseau des médiathèques de Plaine Commune, labellisée « Partir en livre ». Bibliobus des médiathèques de Plaine CommuneAu programme : livres et ateliers « En formes ! » : ateliers de géométrie et de modélisation en 3D, symboles des 5 éléments…Le Parc d’attractions littéraires est programmé par le Salon du livre et de la presse jeunesse dans le cadre de Partir en Livre, la grande fête du livre pour la jeunesse, avec les soutiens financiers du Centre national du livre, de la DRAC Île-de-France, du Conseil départemental et de la Caisse d’allocations familiales de la Seine-Saint-Denis, ainsi que de la Région Île-de-France (pour le dispositif Poussalire) et de la Fondation Orange.

 

Laisser un commentaire