Mode/Beauté

Lire:«Le temps du 7e art, les montres au cinéma» Auteur, Fréderic Lievain

Dans cet ouvrage, les montres sont le guide inattendu pour une visite de l’histoire du 7e art qui réserve bien des surprises. Discrètes ou cultissimes, ces montres sont l’objet d’une fascination qui dépasse les genres et les générations.Un détail qui change tout…

L’élégance réside dans le détail, une touche subtile qui change tout. Les montres au cinéma incarnent bien plus qu’un accessoire, même iconique. Si elles permettent de rehausser un costume, elles sont surtout symboliques, soulignent un statut ou se font passeuses d’histoire.

Maitresses du temps, elles sont souvent d’une importance cruciale pour le héros. Lignes de vie ou armes de dernier recours en pleine action, elles contribuent au revirement sans lequel le monde serait perdu.

Certains rôles sont indissociables de leurs montres: impossible d’imaginer James Bond sans ses mythiques Rolex Submariner ou Omega Seamaster au poignet, Steve McQueen sans sa Tag Heuer ou Ryan Gosling dans Drive sans sa Calatrava. Parfois, les montres deviennent même des actrices à part entière, telles « the Gold Watch » dans la scène culte de Pulp Fiction, l’IWC portée par Sophie Marceau dans Anthony Zimmer, ou l’historique Omega, réellement portée sur la Lune par Neil Armstrong et qui apparait dans First Man : le premier homme sur la Lune, de Damien Chazelle.

Frédéric Liévain est journaliste, réalisateur, cinéphile, grand admirateur des aventures de l’agent 007 et collectionneur de montres. Il a écrit aux éditions duCherche midi James Bond, l’espion qui aimait les montres.

En 2016, grâce au soutien actif de l’enseigne spécialisée dans l’horlogerie et la joaillerie Galeries Lafayette-Royal Quartz Paris, et en partenariat avec la maison d’édition Le Cherche Midi, il a écrit«James Bond, l’espion qui aimait les montres ». Pour la première fois, un ouvrage traitait exclusivement des liens étroits entre l’un des plus célèbres héros du cinéma, et l’horlogerie.

Compte-tenu du succès rencontré par ce premier opus, toutes les parties, que ce soit l’auteur, l’enseigne ou l’éditeur, avaient en-tête de réitérer l’aventure afin de partager leurs savoirs et de nourrir le grand public. Cette attente est désormais comblée par la sortie d’un livre inédit sur l’histoire du cinéma et des montres qui passionnera, tout à la fois, les cinéphiles, les collectionneurs de montres et plus largement le grand public.

Publié en partenariat avec la Maison Galeries Lafayette-Royal Quartz Paris et l’éditeur Le Cherche Midi 160 pages,plus de 250 illustrations-Prix public indicatif : 35 €

A propos de Galeries Lafayette – Royal Quartz Paris :
Galeries Lafayette – Royal Quartz Paris révèle le meilleur de la création horlogère et joaillière dans le cadre chaleureux de ses 14 boutiques en centre- ville et en aéroport.  Avec un conseil expert et bienveillant, Galeries Lafayette – Royal Quartz Paris accompagne ses clients en toutes occasions, propose une sélection adaptée à chaque style, offre la possibilité́ de créer son bijou sur-mesure, et assure la pérennité́ des montres et bijoux grâce à ses horlogers et joailliers certifiés.
www.rqz-galerieslafayette.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mi, sem, Praesent Nullam lectus felis consectetur sed tristique