Mode/Beauté

Les vêtements d’occasion en ligne ont la cote

Le marché de l’occasion se porte bien, en témoigne le succès de la plateforme Leboncoin. Mais sur le segment des vêtements de seconde main, c’est une application lituanienne qui règne en France. Son nom ? Vinted. Créée en 2008, elle est devenue incontournable dans l’Hexagone, où elle compte pas moins de dix millions d’utilisateurs.. Retour sur une success story amenée à durer.

23 000 créations de comptes par jour en France

En rendant la vente de vêtements entre particuliers facile et agréable, Vinted a ringardisé nos bonnes vieilles friperies. Et elle peut dire merci à la France, et à son amour de la mode ! L’application réalise la moitié de son activité dans l’Hexagone, où elle affiche une hausse de 230% des transactions en un an. À l’échelle de l’Europe, elle compte 23 millions de membres dans onze pays.

Après avoir connu des difficultés, Vinted a décidé en 2015 de rendre l’application gratuite pour tous les vendeurs. L’acheteur, quant à lui, paie désormais une commission de 70 centimes plus 5% du prix d’achat. Ce nouveau modèle économique, additionné à l’engouement des Français pour l’application, a permis de sauver l’entreprise. Aujourd’hui, rien qu’en France, Vinted enregistre chaque jour 23 000 créations de comptes et 400 000 nouveaux articles. Désormais concentrée sur la conquête de l’Espagne, la Belgique et les Pays-Bas, elle compte bien s’imposer comme la plateforme incontournable pour l’achat de vêtements d’occasion en Europe… avant de viser encore plus haut ?
Vinted a su saisir sa chance au bon moment, car le marché des fripes a de l’avenir. Selon un rapport de Thred Up, une plateforme américaine de vente entre particuliers, la consommation de vêtements de seconde main devrait dépasser celle de vêtements neufs à l’horizon 2028.

Source Boursorama

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

leo. adipiscing Nullam massa id et, ut porta. accumsan efficitur. ut tristique