Sortir

Paris week-end 8, 9 et 10 mars 2019

tumblr_po16njz0Fh1wyklgb_540

A l’approche du printemps, on a qu’une envie : arpenter les rues parisiennes à l’affut de la bonne adresse à (re)découvrir ! Plutôt goûter oriental, brunch danois, dîner nippon ? Et si vous vous faisiez une toile ou découvrir le nouveau travail d’une sculptrice ?

Que faire à Paris le week-end du 8, 9 et 10 mars ?

A l’approche du printemps, on a qu’une envie : arpenter les rues parisiennes à l’affut de la bonne adresse à (re)découvrir ! Plutôt goûter oriental, brunch danois, dîner nippon ? Et si vous vous faisiez une toile ou découvrir le nouveau travail d’une sculptrice ? En images, voici ce que l’on vous propose de faire à Paris ce week-end du 8, 9 et 10 mars.

AU CAFÉ DES DÉLICES

A deux pas d’Odéon, on file s’offrir une pause au « Méchoui du prince ». Chaque samedi et dimanche après-midi, l’adresse la plus orientale du quartier latin inaugure un nouveau rendez-vous pour savourer le temps qui passe… avec de délicieuses douceurs orientales ! Thé à la menthe traditionnel ou café aux épices (un arabica avec clou de girofle, cannelle, gingembre, boutons de rose…) à accompagner de trois pâtisseries ou d’un msemen ou d’un baghrir (la fameuse crêpe mille-trous) arrosé d’un sirop de miel et de beurre et enfin d’une salade de fruits pour finir. Un joli goût de reviens-y…
Offre « goûter gourmand » à 10€
Le Méchoui du prince
34-36 rue Monsieur le Prince, 75008 Paris
> Plus d’infos ici

Le Méchoui du Prince - Goûter desserts

FAIRE SON CINÉMA

On achève ce week-end en se faisant une toile. Pour ça, direction « The Hoxton – Paris » ce dimanche car une projection spéciale de « La Haine » de Mathieu Kassovitz y aura lieu. Sorti en 1995, le film qui met en scène Vincent Cassel, Saïd Taghmaoui et Hubert Koundé a marqué toute une génération évoquant avec une belle justesse la révolte d’une jeunesse française… résonnant terriblement avec l’actualité ambiante. Un classique qu’on se réjouit de (re)voir !

The Hoxton – Paris : ciné-club « La Haine » à 20h30
30-32 Rue du Sentier, 75002 Paris
> Plus d’infos ici

haine-3

S’ENJAILLER EN MANGEANT JAPONAIS

C’est pour certains le restaurant « le plus festif du moment ». Chez RAN, la nouvelle adresse de Benjamin Patou, entrez dans le cocon douillet d’un hôtel particulier tout en velours et belle hauteur sous plafond, prêts à vous débarrasser des soucis de la semaine en quelques minutes. Le vendredi, on vient direct du bureau et on craque pour un des cocktails pleins de personnalités de ce nouveau spot incontournable de la rive droite. A la carte, des spécialités japonaises à partager (gros appétits, optez pour trois entrées à deux) et à tester, si vous parvenez à faire votre choix parmi les plats nombreux et gourmands du chef Shuhei Yamashita. La spécialité des lieux ? La technique de la robata, méthode de cuisson japonaise aux pierres de lave permettant de griller subtilement poissons et viandes. Et évidemment, sushis, makis et autres poissons crus qui raviront les amoureux de l’art culinaire nippon. Parfait pour les grandes tablées de cadres prêts à faire la fête et les réunions de copines. Les salons attenants raviront les couples qui veulent se chuchoter des secrets.
RAN
8 rue d’Anjou, 75008 Paris
> Plus d’infos ici

Ran_table 3

S’INSPIRER

… en allant voir les sculptures de Marie-Pierre Weinhold, disciple du maître sculpteur portugais Martins Correia. Ses bronzes sensuels et majestueux, féminins et altiers, s’exposent jusqu’au 21 mars à la galerie Gavart. « Les femmes de Marie-Pierre Weinhold sont dépouillées de l’inutile, réduites et magnifiées, loin, très loin des croyances de leur passé, mais elles sont ce qu’elles ont toujours été, sans artifices, et pourtant plus belles, parce que réduite à l’essentiel. Tout est symbole pour qui sait regarder : amour, maternité, séduction, puissance, liberté. Et on pense, quand on est vieille, à ce slogan des premières féministes « osez-être » ni plus ni moins. Et c’est considérable. », disait d’elle Menie Grégoire.
Galerie Gavart : lundi au samedi de 10h30 à 12h et de 13h à 19h
5 rue d’Argenson, 75008 Paris
> Plus d’infos ici

Papillon Version 2

FAIRE UNE PAUSE GOURMANDE DANOISE

Pour profiter d’un instant gourmand et d’une pause dans le week-end, zoom sur le Flora Danica sur l’avenue des Champs-Elysées qui propose à la carte des saveurs venues du Nord. Poissons marinés à tomber, tartines à base de tarama canon, de pastrami savoureux, ou encore salade de pommes de terre divinement assaisonnée, tout y est toujours parfait à l’heure du brunch. Et petite nouveauté à la carte, l’instant « Kaffe Hygge », pendant caféiné du tea time, durant lequel on peut savourer tous les jours de 15h à 18h une boisson chaude accompagnée d’une viennoiserie danoise, en laissant s’écouler le temps, à la façon des Danois.
Brunch à volonté 39€ et instant « Kaffe Hygge » à 7,50€
Flora Danica
142 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris
> Plus d’infos ici

Laisser un commentaire