Sortir

J’ARRIVERAI PAR L’ASCENSEUR DE 22H43 : Chronique d’un fan de Thiéfaine

“Ce texte interroge l’irrationnel de l’admirateur. Cet irréductible qu’on est tous un jour dans sa vie. Il questionne aussi le rapport au fan que je n’ai jamais cessé d’être. Un monologue qui s’adresse à̀ un public qui a eu la chance de baigner dans cette écriture si singulière, mais également à ceux qui pourraient avoir envie de s’y frotter, mais je dois avouer que ce n’est toujours facile !

Philippe Soltermann entend pour la première fois Hubert-Felix Thiéfaine à l’âge de 12 ans. Avec le morceau L’ascenseur de 22h43, il découvre sa musique, ses textes puis viendront les tournées et les concerts. Philippe Soltermann ne vient pas de la musique, il utilise donc son medium, le théâtre, pour parler de son idole. Le monologue qu’il a écrit interroge l’irrationnel de l’admirateur, le rapport au fan qu’il est. Une admiration au-delà du raisonnable pour une personne que la plupart du temps on ne rencontrera jamais.

22H43-soltermann-HFT

Un monologue mêlant exaltation et humour, éclairant le rapport intime qui relie le comédien aux chansons de son idole, au lyrisme de ses textes, à la richesse des références et des inspirations qui font la particularité de son répertoire. – La Terrasse

Mise en scène Lorenzo Malaguerra, directeur du Théâtre du Crochetan en Suisse,

Texte et interprétation : Philippe Soltermann

J’arriverai par l’ascenseur de 22h43 

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi à 21h

Du 1 oct 2019 au 26 oct 2019

Théâtre Les Déchargeurs

3, rue des Déchargeurs 75 001 Paris

Réservation : 01 42 36 00 50

Les lundis et mardis

Du 28 octobre au 30 décembre

Au Théâtre Le Funambule

53 Rue des Saules, 75018 Paris

JEP

jep@infos-75.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nec efficitur. ut dolor ante. risus vel, id amet,