Sortir

Jardins ouverts – 5 et 6 octobre 2019

fa31f7c1-6968-4baf-a8c8-d80afa5f8ef0@augure

L’événement à ne pas rater ce week-end, qui se tiendra dans toute l’Île-de-France , le samedi 5 et le dimanche 6 octobre, et qui  mettra en valeur potagers, fermes urbaines et autres espaces de verdures et de cultures citadins créés ces dernières années partout dans la région francilienne et en particulier à Paris.

L’objectif de cette manifestation imaginée en 2017 par la Région Île-de-France, et appelé « Jardins ouverts », est de faire en sorte que les Franciliens et l’ensemble des touristes français et étrangers connaissent mieux ces lieux où la nature reprend des droits dans la ville et de les mettre tout particulièrement en lumière, le temps d’un week-end, en organisant en leur sein des animations culturelles et pédagogiques lors desquelles se mêleront théâtre, danse, musique, littérature, arts plastiques, ateliers jeune public et gastronomie.

Parmi les sites parisiens engagés :

La ferme sur les toits Jean Dame dans le 2e arrondissement, l’une des plus grandes exploitations maraîchères sur toit de Paris, qui ouvrira exceptionnellement ses espaces au public à l’occasion de l’événement

Le potager sur le toit du restaurant Le Relais, créé dans le 11e arrondissement par la start-up Merci Raymond, qui proposera des visites guidées exceptionnelles

La micro-ferme urbaine V’Île fertile dans le 12e arrondissement qui accueillera un spectacle théâtral et musical imaginé par Sophie Accaoui autour du thème du ver de terre

La Safranière de Bièvre qui s’est installée tout récemment sur le toit terrasse du Monoprix Daviel (13e arrondissement) et qui ouvrira exceptionnellement ses portes au public

La ferme urbaine de la REcyclerie, ce tiers lieu dédié à l’éco-responsabilité imaginé dans le 18e arrondissement au cœur d’une ancienne gare désaffectée, qui proposera une visite commentée exceptionnelle de son potager et un atelier d’initiation à la pratique potagère

Le Jardin 21* à la Villette qui invitera à la découverte des coulisses de son incroyable potager où poussent dans un joyeux mélange arbres fruitiers, plantes aromatiques, fleurs et légumes ; et organisera des ateliers de découverte autour des graines

Le jardin sur le Toit, l’un des premiers de la capitale, créé dès 2009 sur le toit du gymnase de la rue des Vignoles pour favoriser l’insertion sociale, qui proposera visites guidées et concerts

thumbnail

Parmi les grands jardins patrimoniaux investis :

Le potager du Roi qui accueillera un concert jardinal pour transats vibrants imaginé par Puce Muse, structure pionnière en arts numériques et spécialiste de la création de musique visuelle

Le potager-fruitier du château de la Roche-Guyon qui proposera une visite de l’exposition « Les voyageuses » conçue par la céramiste et plasticienne Murielle Joubert autour du patrimoine végétal de ce potager historique ainsi qu’une installation inédite créée par la céramiste pour rendre hommage au cabinet chinois du château

Le parc du château de Rentilly qui offrira aux visiteurs deux installations inédites de l’artiste brodeuse contemporaine Rieko Koga

Le domaine national de Saint-Cloud qui donnera à voir le spectacle déambulatoire L’homme qui plantait des arbres créé par l’homme de théâtre et créateur de La ferme du bonheur, Roger des Prés

La propriété Caillebotte qui ne proposera rien moins qu’une chasse au trésor artistiqueconçue par la créatrice Rieko Koga, 5 installations et un atelier de modelage visant à donner forme aux célèbres marguerites de Caillebotte emmené par l’artiste Murielle Joubert elle-même.

Parmi les fermes urbaines ouvrant leurs portes à l’occasion de la manifestation :

La Farmhouse, ferme aquaponique d’Aubervilliers, qui deviendra le terrain de jeu de la compagnie Frichi concept grâce à la création d’un safari urbain en forme de visites sensorielles et chorégraphiées

La ferme urbaine de Bobigny, la Prairie du Canal, qui accueillera une fanfare brésilienne pour permettre au public de visiter ses espaces en musique

La ferme du bonheur à Nanterre qui proposera au public de s’initier à l’agro-poésie, manière à la fois artistique et politique d’envisager l’agriculture créée par le fondateur de la ferme, Roger des Prés

La ferme urbaine de Saint-Denis, Zone sensible, qui invitera à une découverte sur le terrain de la permaculture et à la visite de l’exposition photographique « Jardins des villes, jardins des champs » réunissant les clichés lauréats d’un concours organisé par la Région

Laisser un commentaire