Vélos électriques : entre 1 500 et 2 000 euros

Avec la fin du confinement, les trajets à vélo peuvent reprendre et c’est peut-être pour vous l’occasion de vous offrir un vélo électrique. Les prix vont la plupart du temps de 1 500 euros à 2 000 euros. Pour vous aider à financer cet achat, renseignez-vous auprès de votre mairie. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une aide parfois supérieure à 200 euros. Reste à jeter votre dévolu sur les modèles les plus ambitieux et développés de ces dernières années.

VanMoof S3 : une hollandaise qui a du charme

C’est là un véritable petit bolide sur deux roues. Vendu 1 998 euros et déjà en rupture de stock jusqu’au mois d’août 2020, le VanMoof S3 possède un moteur quasi silencieux. Celui-ci lui permet, même sur terrain vallonné, d’afficher une vitesse de pointe à 25 km/h. Avec une autonomie d’une centaine de kilomètres, ce vélo électrique est l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché.

D’un poids de 19 kilos, il a la particularité de posséder un système de géolocalisation en cas de vol. Il suffit de l’enclencher à partir d’une application. Une alarme embarquée et un système de verrouillage automatique dès que le conducteur s’en éloigne, rassureront les cyclistes intéressés. Son système de freins hydrauliques intégré au cadre garantit une précision et une puissance de freinage en toutes circonstances. Ne reste plus qu’à monter en selle.

Angell Bike : le design avant tout

Les amateurs de beaux deux-roues craqueront pour la pureté des formes du Angell Bike désigné par le célèbre Ora Ito. Avec une autonomie de 70 km, ce vélo compacte de seulement 2 kilos, se recharge en seulement 2 heures et propulse le conducteur à 25km/h.

Avec ses quatre programmes d’assistances et ses trois modes de conduite, l’Angell Bike devrait convenir à l’ensemble des cyclistes, du flâneur urbain au sportif aguerri . La batterie se verrouille automatiquement et un écran permet d’afficher de nombreuses informations essentielles aux conducteurs réguliers comme l’indice de pollution, la météo ou encore le nombre de calories brulées. Prix de vente du vélo : 2 690 euros.

Coboc one Soho : replongez dans les 60’s

Ne pas se fier aux apparences. Malgré son look retro, le Coboc one Soho est bien un vélo électrique. Son style vintage, avec sa selle Brooks Cambium C15 assortie au ruban du cintre à corne de vache ne l’empêche pas d’avoir une autonomie de presque 100 km pour un temps de recharge de 2h. Seules les cinq LED discrètes sur le tube supérieur font allusion à la puissance et rappelle qu’il s’agit là d’un vélo électrique. D’origine allemande, il est vendu à partir de 2 999 euros. Idéal pour se balader en ville le Coboc One Soho ne pèse que 13 kilos.