Actualités

Tribune Libre: Le visage hideux de l’UNEF

L’UNEF est un « syndicat » étudiant d’extrême-gauche subventionné par l’Etat, c’est-à-dire par les contribuables.
Jamais avare d’une abjection bien immonde, alors que Notre-Dame de Paris brûlait, voilà ce qu’écrit la vice-présidente du « syndicat », une certaine Hafsa Askar : « Je m’en fiche de Notre-Dame de Paris car je m’en fiche de l’Histoire de France ». Et la brillante intellectuelle ajoutait : « les gens vont pleurer pour des bouts de bois. Wallah vous aimez trop l’identité française alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petit blanc ».
Un autre bel esprit de cette organisation, un dénommé Édouard Le Bert, ajoute : « Ça y est drame national, une charpente de cathédrale brûle ».
Bêtise insondable, inculture crasse et idéologie raciste : le vrai visage de l’UNEF.
A quand la dissolution de cette organisation pourvoyeuse de haine ?
 Arnaud Robert.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis consectetur ut mi, commodo neque. amet, risus felis Aenean elementum