Actualités

Prolongement de la ligne 14

La ligne 14 est ouvert depuis le  14 décembre trois nouvelles stations au public : Mairie de Saint-Ouen, Saint-Ouen et Pont-Cardinet (17e ). Celle de Porte de Clichy sera accessible courant janvier 2021.
C’est la fin d’un chantier exceptionnel. Après des travaux d’envergure (prolongement de 5,8 km, construction de 4 nouvelles stations et construction d’un site de maintenance et remisage des trains) et des prouesses techniques (3 tunneliers en action simultanément, un nouveau poste de commandement pour la ligne, un nouveau système de pilotage automatique, des nouveaux trains…) la ligne 14, ligne automatique et entièrement souterraine, est enfin prolongée vers Mairie de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

Prolongement de la ligne 14 : station Pont-Cardinet

Objectif : décongestionner la ligne 13 d’environ 25 % de son trafic pour améliorer la qualité du transport de ses 650 000 utilisateurs quotidiens.

Plan de la ligne 14

Plan de métro de la ligne 14.
Plan de métro de la ligne 14.
RATP

Desserte du tribunal de Paris et de zones d’activité en plein développement

Dès le 14 décembre, trois nouvelles stations (Pont de Cardinet dans le 17e, Saint-Ouen et Mairie de Saint-Ouen) accueillent les voyageurs. Une quatrième (Porte de Clichy, également dans le 17e) sera ouverte en janvier prochain.
Pour les territoires concernés (Paris, Hauts-de-Seine et Seine-Saint-Denis), cette prolongation est un moment important : la desserte notamment du tribunal de Paris, du siège de la Région Ile-de-France et de zones d’activité en fort développement va améliorer la qualité de vie des habitants du nord-ouest francilien et renforcer l’attractivité économique des territoires traversés. Les quartiers du nord-ouest métropolitain représentent pas moins de 96 000 habitants et 72 000 emplois.

De nouveaux prolongements d’ici 2024

Prolongement sud des travaux à la gare métro de la ligne 14 Chevilly.
Le prolongement sud de la ligne 14 a commencé. Voici le chantier de la future station à Chevilly (Val-de-Marne).
RATP
La ligne 14 va poursuivre son chemin : d’ici 2024, elle sera une nouvelle fois prolongée jusqu’à la future station Saint-Denis Pleyel au nord et jusqu’à l’aéroport d’Orly au sud, la connectant ainsi aux futures lignes 15, 16, 17 et 18 du métro. A terme, la fréquentation de la ligne devrait passer de 550 000 à 1 million de voyages par jour, soit l’équivalent de la ligne du RER B.

35 000 voyageurs par heure

La ligne 14 peut transporter jusqu’à 35 000 voyageurs par heure, avec un intervalle minimum de 85 secondes entre les trains. Pour réussir ce projet, de nouveaux trains à 8 voitures (contre 6 actuellement) ont été acquis par Ile-de-France Mobilités pour améliorer le confort des passagers. Ils ont nécessité la réalisation de nombreux aménagements dans les stations existantes pour faciliter la circulation des utilisateurs dans les stations et répondre aux normes de sécurité. Ces travaux ont été réalisés entre 2014 et 2019 pour un coût d’environ 110 millions d’euros.

Un financement multiple

Le projet, pour sa partie infrastructure, est financé par la Société du Grand Paris (58,85 %), la Ville de Paris (21,31 %), la Région Île-de-France (13,62 %), le conseil départemental des Hauts-de-Seine (3,11 %) et le conseil départemental de la Seine- Saint-Denis (3,11%). Les études, la concertation et l’enquête publique sur le projet ont été financées par la Région Île-de- France et l’État, au travers du Contrat de projets 2007-2013, pour un montant de 25,5 millions d’euros.
Le coût du projet d’adaptation des stations existantes de la ligne 14 est estimé à 109 millions d’euros (aux conditions économiques de janvier 2012). Il est financé par la Région Île-de-France (30 %), la Ville de Paris (10 %), la Société du Grand Paris (30 %) et la RATP (30 %). Quant aux nouvelles rames, elles ont été financées par Ile-de-France Mobilités.

Les transports, un engagement fort de la Ville de Paris

La Ville de Paris est engagée dans une politique ambitieuse de limitation de la pollution liée aux transports routiers par le développement des transports collectifs et alternatifs à l’utilisation d’un véhicule individuel. Elle soutient ainsi les projets de prolongement de métro et du RER E et participe au financement de la mise en accessibilité du réseau de bus parisien et des projets de tramways au premier rang desquels figure le T3b. Son nouveau prolongement, de la porte d’Asnières à la porte Dauphine, sera mis en service à l’horizon 2023.
Paris est le premier financeur, après la Région, du budget d’Île-de-France Mobilités avec près de 400 millions d’euros par an, et contribue ainsi à l’amélioration de la qualité des transports (aménagement des stations de métro, restructuration du réseau des bus en 2019, achats de nouveaux bus…) et à l’augmentation de l’offre sur les réseaux de transports en commun.

Des lignes de bus renforcées

Dès le 14 décembre 2020, le réseau de bus évolue avec l’arrivée de la ligne 14 à la Mairie de Saint-Ouen. Pour faciliter votre accès à la ligne et vous proposer les meilleures solutions possibles pour vous déplacer, les itinéraires de plusieurs lignes de bus sont modifiés et la majorité des fréquences de ces lignes sont renforcées. Découvrez ci-dessous les nouveaux itinéraires.
La ligne 14 en chiffres
– 4 nouvelles stations
– 5,8 km de tunnel supplémentaire
– 15 minutes pour aller de Châtelet à Mairie de St-Ouen
– 15 000 m2 d’espaces de services et de transit pour les voyageurs
-14 000 m2 d’espaces techniques
– 30 ascenseurs
– 57 escaliers mécaniques
– 6 nouveaux commerces
– 35 nouvelles rames MP14 à 8 voitures
– 100 agents supplémentaires recrutés, formés pour accueillir et accompagner les voyageurs
– 1 nouveau site de maintenance et remisage avec 10 000 m2 de surface de remisage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

elit. dolor. leo. ut luctus ultricies commodo dolor porta. neque. Lorem Donec