Actualités

Nouvelle édition de KURASHIKI JAPAN

KURASHIKI ANTIQUE DENIM KIMONO - kimono & jean- Kurashiki Japan 2019 - bd

KURASHIKI,  un joyau en terre nippone Ici le charme opère.

Cette belle ville paisible de 480 000 âmes, en bord de mer intérieure,  allie tradition et modernité.  Campée le long de la rivière Kurashiki,  son architecture préservée  rassemble  des bâtisses traditionnelles    de l’Epoque Edo et  des boutiques,  cafés, restaurants,  entrepôts, usines de style  contemporain. Cela  lui donne un look artistique peu ordinaire.

Une « fleur de coton » est à  l’origine du développement,  de la notoriété, de l’apogée  de cette ville.

Autrefois,  les polders conquis sur la mer   ont permis d’accroitre  les plantations de coton et de joncs existantes,   de voir naitre une industrie textile devenue très vite florissante. Cette terre de Kurashiki,  trop imprégnée de sel, ne convenait pas à la culture du riz.  L’activité textile a modelé le paysage du territoire,  celui de la ville  et a été le fer de lance   d’un artisanat d’art  singulier : L’art Mingei. 

BLUE SAKURA - Kurashiki Japan 2019 - bd

La famille Ohara,  fondatrice et mécène 

Cette dynastie marchande ancestrale, créatrice des Filatures de Kurashiki, a été   promotrice  de cette industrie cotonnière.  Elle œuvre  aujourd’hui encore au développement,  à la créativité de cette industrie.  Elle a contribué à faire connaitre le mouvement artistique MINGEI.

Le Musée d’Arts Populaires et Musée privé d’Art OHARA en cœur de ville,  premier musée d’art occidental au Japon,  sont  issus du  mécénat de cette illustre famille.

Grâce à un coton très qualitatif, un premier « jean »  aurait été créé à Kurashiki.  Le Musée du Jean et le Village adjacent dans les environs de Kurashiki sont prisés des touristes. Vêtements de travail et confection de jean sont en plein essor dans cette ville artistique et industrieuse.

L’Art Mingei,  la beauté fonctionnelle

Ce sont des objets divers  issus de la vie de tous les  jours.  Populaires,  en lien avec l’usage courant de la vie,  ils sont confectionnés par des artisans de Kurashiki. 

Objets utiles mais  d’une  esthétique très  soignée,  et vendus à un faible coût.

Kurashiki est devenu le temple, le réceptacle,  de cet art baptisé Mingei,  mettant en scène la  beauté fonctionnelle simple, élégante, pratique.

KOJIMA BERI - bordure tatami - Kurashiki Japan 2019 - bd

Discover Japan Paris 

A Paris,  jusqu’au 2 février 2019, 12 rue Sainte-Anne Paris  1er,  ces objets  d’artisanat Mingei  sont exposés et proposés à la vente.

Tapis  de sol tissé,  poteries de Sakazu,  papier mâché, verre soufflé…

Z-JEANS - Kurashiki Japan 2019 - bd

Une excellente Table franco-japonaise à Paris ?

Chef Dominique Bouchet : une étoile au Michelin et une grande modestie. Il ne recherche pas l’obtention d’une deuxième étoile. Elle  serait pourtant justifiée.

Sa femme est japonaise et son restaurant de Tokyo ne désemplit pas. Comme celui de Paris 8ème, situé rue Treilhard, dans un quartier d’affaires,  proche de la station Miromesnil.

Le menu qu’il a spécialement baptisé « Fleur de Coton » restera dans les annales des gastronomes. Le Plat Tradition composé de foie gras poêlé au muscat de Kurashiki,  et le Plat de Santé  associant  maquereau fumé laqué,  au thé vert de Tsunekichaho, ont conquis les papilles des réputées fines gueules. 

Geneviève Guihard

Discover Japan Paris

12 rue Sainte Anne Paris 1er

Tel : 01 42 60 66 52

Restaurant Dominique Bouchet

11 rue Treilhard Paris 8

Tel : 01 45 61 09 46

Site d’informations touristiques de Kurashiki

www.kurashiki-tabi.jp

 

Laisser un commentaire