Actualités

Marie Laforêt est morte à l’âge de 80 ans en Suisse

Marie Laforêt est décédée à l’âge de 80 ans en Suisse. Naturalisée suissesse mais née française le 5 octobre 1939 à Soulac sur mer, Maïtena Doumenach est fille d’un scientifique devenu industriel ; Jean Douménach et d’une mère au foyer. Elle passera le début son enfance dans la villa familiale de Soulac avant de connaître, avec sa sœur Alexandra et sa mère, une période noire, vivant à Cahors puis Lavelanet, alors que son père est emprisonné en Allemagne durant la seconde guerre mondiale.

Au retour de son père, la petite Maïtena part s’installer en famille à Valenciennes avant de rejoindre Paris, où elle finira son collège puis le lycée. C’est dans la capitale que débutera sa carrière, après avoir participé à un concours de chant organisé par la station de radio Europe 1 : « Naissance d’une étoile ». Elle finira première et sera repérée d’une part pour sa voix mais également pour son physique.

Son premier tube sortira sous la forme d’un 45 tours en 1963 : « Les vendanges de l’amour » passe alors sur toutes les stations de radio. Son premier rôle au cinéma sera celui de Marge Duval dans le long métrage de René Clément : « Plein soleil », aux côtés d’Alain Delon. Une interprétation remarquée qui lancera sa carrière d’actrice, tournant dans une cinquante de films jusqu’au dernier : « Les bureaux de Dieu » réalisée par Claire Simon et sortie en 2008.

Elle nous laisse une carrière riche de tubes tels que « Viens, viens », « Frantz », « Sur la montagne», « La tendresse », « Ivan, Boris et moi », « Mon amour mon ami » ou encore le superbe « Il a neigé sur Yesterday », une filmographie riche et variée, sans oublier des yeux magnifiques qui lui valurent le surnom de « Yeux d’or ».

Marie Laforêt à la Mostra de Venise en 1994.

Marie Laforêt à la Mostra de Venise en 1994.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

suscipit eleifend Praesent fringilla quis felis