Actualités

Hold-up : le film qui révèle les dessous du Covid-19

Après une campagne de financement participatif sur Ulule ayant permis la récolte de 182 970 euros et une sortie en accès premium du film, HOLD-UP, le documentaire très attendu du journaliste d’investigation Pierre Barnérias sur la gestion de la crise de la Covid-19 sort officiellement en VOD sur Vimeo le mercredi 11 novembre 

La pandémie de la Covid-19 a donné lieu à des échanges contradictoires entre médecins, spécialistes, professeurs, hommes politiques et experts, le tout orchestré et alimenté par le feu nourri des médias. Les scientifiques se sont ainsi retrouvés discrédités avec notamment l’affaire du Lancet. Le Conseil scientifique, censé piloter cette pandémie, est ouvertement accusé d’incompétence et d’arrogance, preuves à l’appui. Et nous dans tout ça ? Que penser ? Que faire avec toutes ces informations ? Qui croire ?

Ce sont les questions auxquelles le documentaire HOLD-UP tente de répondre en partant à la rencontre de soignants, chercheurs, experts, juristes offrant une autre lecture sur cette crise sans précédent et dénonçant une batterie de mesures gouvernementales jugées inefficaces pour la plupart. 

« Ce qu’il y a souvent de plus difficile à apprécier et à comprendre, c’est ce qui se passe sous nos yeux.» – Alexis de Tocqueville 

Depuis l’éclatement de la crise du coronavirus en mars 2020 et face au nombre restreint de lits de réanimation en milieu hospitalier, le gouvernement français proclame l’état d’urgence sanitaire et assoit son autorité à grand renfort de mesures liberticides : confinement, attestations de déplacement obligatoires, couvre-feu, amendes pouvant avoisiner les 3750 euros et peines de prison allant jusqu’à 6 mois d’emprisonnement en cas de non respect des règles.

D’un point de vue économique, ces mesures ont pour conséquence la fermeture de 400 000 PME et la précarisation de 4 millions de français, 1 million d’entre eux risquant de rejoindre les rangs des 10 millions de français vivant d’ores et déjà en deçà du seuil de pauvreté et des 900 000 personnes sans domicile fixe. 

Que dire de ces mesures pour une épidémie dont le taux de mortalité actuel est établi à 0,15% et touchant principalement les plus de 65 ans affectés par la comorbidité ?

Saisis par l’urgence de la situation, le réalisateur Pierre Barnérias (TPROD) et le producteur Christophe Cossé (Tomawak) décident de s’atteler à la production du documentaire HOLD-UP, dévoilant les erreurs commises par les plus hautes instances publiques et questionnant les fondements mêmes de nos libertés et l’avenir qui nous est réservé si nous restons impassibles face à ces dérives politiques.

« Il faut bien se figurer que la privation de nos droits, de nos libertés, de nos choix est un hold-up. Nous aurions pu l’intituler « Coup d’Etat ». » – Christophe Cossé

En août 2020, une campagne de financement participatif est lancée et engrange 182 970 euros permettant à l’équipe du film de prendre en charge les frais de production, les images d’archives utilisées, les moyens techniques, les différents déplacements pour les tournages et la commission Ulule.

En novembre 2020, le film est finalisé et envoyé en accès premium à l’ensemble des contributeurs Ulule.

Face à un reconfinement généralisé et à une fermeture des salles de cinéma à travers toute la France, TPROD & Tomawak décident dans un premier temps de sortir le film en VOD sur la plateforme Vimeo le mercredi 11 novembre à 11h00. Le film sera vendu au prix de 4,99 et sera accessible à la location pendant 48h.

La vente sur Vimeo permettra d’équilibrer les coûts engagés pour ce film à savoir la différence entre les quelques 170 000 euros récoltés après commission sur Ulule et les 290 000 euros de prévision de dépenses. 

A terme et dans un souci de diffuser ce film citoyen au plus grand nombre, TPROD & Tomawak s’engagent à mettre ce film en accès libre sur différentes plateformes web. 

Véritable contre-pouvoir raillé par la censure, les réseaux sociaux sont devenus la seule alternative aux mensonges colportés par l’intelligentsia politique et les médias de masse. Voila pourquoi, le réalisateur et les producteurs du film souhaitent exclusivement concentrer la promotion et la diffusion du film sur internet. Car après tout, les véritables ambassadeurs du film sont les internautes qui luttent au quotidien pour préserver la liberté d’expression et d’information en dénonçant cette grave et profonde crise institutionnelle et démocratique.

Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n’est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut pas se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et, avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez” – Hannah Arendt

Pour ce faire, les 2 sociétés lancent une nouvelle campagne de soutien financier sur la plateforme Tipeee afin notamment de financer l’extension des droits d’utilisation d’images d’archives et de musiques sur différents supports, l’adaptation du film en différentes versions étrangères (anglais, espagnol, italien, allemand), les frais de montages supplémentaires et les frais de sortie.

En attendant la diffusion du film en libre accès, HOLD UP est disponible à partir du mercredi 11 novembre  sur Vimeo.

Pour suivre l’actualité du film : 

-Facebook : https://www.facebook.com/pages/category/Movie/Hold-Up-le-documentaire-112342400670916/ 

-Instagram : https://www.instagram.com/holdup_ledoc/ 

-Twitter : https://twitter.com/holdup_ledoc 

-Tipeee : https://fr.tipeee.com/hold-up-le-documentaire

1 commentaire

  • Je n’ai qu’un seul mot après avoir visionné le film HOLD UP c’est MERCI un grand MERCI pour ce film qui enfin nous révèle les dessous de cette “Pandémie” organisée. J’espère qu’elle sera vue par des millions de personnes et qu’enfin on pourra sortir de ce marasme organisé. Et je ne suis pas une complotiste j’essaie juste de garder mon esprit ouvert. Bravo à Sophie Marceau et à tous ceux qui soutiennent ce film.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero. mattis leo facilisis commodo ut diam sem, quis mi,