Actualités

100% de lots vendus pour la vente Ritz Paris qui quadruple son estimation !

Les lundi 21, mardi 22 & mercredi 23 juin, Artcurial orchestrait sa vente événement dédiée aux Arts de la table et aux Arts de vivre de l’hôtel Ritz Paris. Au terme de trois jours de vente marathon, la vacation comptabilise un total impressionnant de 1,7 M€ /1,9 M$, soit plus de quatre fois l’estimation globale, un résultat en « gants blancs » avec 100% des 1 500 lots vendus.

Deux ans après la vente spectaculaire du mobilier historique du Ritz Paris en 208, l’établissement parisien confiait à Artcurial la dispersion de ses collections historiques incarnant les arts de la table et les arts de vivre à la française. Le dimanche 21 juin lançait les festivités avec déjà un total de 715 352 € pour la première journée de vente, soit sept fois son estimation globale. Conquis par cette provenance exceptionnelle, des enchères ont été réalisées par des acheteurs de 25 nationalités différentes avec plus de 500 personnes enregistrées pour enchérir sur le live en ligne.

Plus de 10 000 pièces étaient présentées – des services historiques du Ritz aux verres du Bar Hemingway en passant par des collections d’orfèvrerie, de linge de table et de maison. Rassemblées en 1 500 lots, toutes ont rencontré le même succès, dépassant largement leurs estimations.

Les collectionneurs ont manifesté un intérêt tout particulier pour les six services historiques de l’hôtel Ritz Paris. Celui du Ritz Club, imaginé par Jean Boggio, a particulièrement conquis les acheteurs : une partie de service comprenant les élégantes assiettes rouges et dorées du Ritz Club ont multiplié leurs estimations par 18, adjugés à 7 200€ chacun (lots 1026 et 1031, est: 400 – 600 €). Le service Marthe à décor d’une frise d’arabesques, commandé par César Ritz en 1898 pour l’ouverture de l’hôtel a aussi marqué les esprits. Douze assiettes plates (lot 161) ont notamment changé de mains pour 6 800 €, pulvérisant leur estimation, multipliée par 45.

Près de 400 pièces d’orfèvrerie de ce lieu mythique étaient proposées à la vente. Parmi les plus belles enchères, les chariots de service Christofle ont atteint quelques uns des plus hauts prix de la vacation, adjugés respectivement à 18 200 € (lot 1283) et à 13 000 € chacun (lots 699 et 1051). Au cœur des convoitises, les seaux à Champagne ont également séduit l’audience, avec des enchères décollant jusqu’à 11 700 € (lot 1381), soit 58 fois l’estimation.

L’un des clous de la vente: la verrerie du Bar Hemingway. Parmi les plus belles pièces, six verres à Martini gravés «Bar Hemingway Ritz Paris» (lot 933) ont été adjugés à 2 100 €, plus de 5 fois leur estimation, tandis que des lots de six verres à vodka de la Maison Ercuis (lots 948 et 949) atteignaient 1 800 € chacun (est : 200 – 300 €).

L’ensemble du linge de bain de l’hôtel Ritz Paris a trouvé acquéreur à des prix compris entre 200 et 2 000 €. Les peignoirs siglés « Ritz », accompagnés de leurs draps de bain et de leurs serviettes, ont notamment été remportés avec des prix décollant jusqu’à 2 000 € (lot 79), bien au-delà des estimations.

« Après trois jours de vente et 100% des lots vendus, la légende du Ritz Paris se trouve à nouveau consacrée chez Artcurial ! » STEPHANE AUBERT, Directeur associé Commissaire-priseur, Artcurial

Le chariot de présentation en bois teinté acajou (lot n° 1001) s’est envoléà 13 000 € frais inclus le lundi 22 juin 2020, ici exposé chez Artcurial.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donec vel, risus dolor. tempus amet, consequat. diam facilisis sed massa