Autos/Motos

Volvo Car France présente le «SafeTshirt»

À L’OCCASION DES DÉPARTS EN VACANCES,VOLVO CAR FRANCE PRÉSENTE LE «SAFETSHIRT » POUR SENSIBILISER LES ENFANTS, DE MANIÈRE LUDIQUE, À BIEN PENSER À ATTACHER LEUR CEINTURE DE SÉCURITÉ EN VOITURE

À l’heure où 2 enfants sur 3 sont toujours mal attachés en voiture1, Volvo Cars, inventeur de la ceinture à 3 points et pionnier en matière de sécurité automobile, notamment pour les enfants, choisit, à la veille des grandes vacances, de sensibiliser les familles à ce sujet d’importance via une initiative ludique : le « SafeTshirt »… pour que bien penser à attacher sa ceinture en voiture devienne un jeu d’enfant !

LE « SAFETSHIRT » POUR PROTÉGER CE QUE L’ON A DE PLUS CHER EN VOITURE : UNE DÉMARCHE AU COEUR DE L’ADN DE VOLVO CARS

En France, bien attacher les enfants reste malheureusement une habitude qui n’est pas encore tout à fait adoptée. Les chiffres sont éloquents : l’enquête d’observation de l’Association Prévention Routière montre que, depuis 2015, les erreurs d’installation des enfants en voiture persistent : 2 enfants sur 3 sont toujours pas ou mal attachés1 (64% également en 2015).

Face à ce constat, Volvo Car France a décidé de lancer le SafeTshirt, pour faire en sorte que les plus jeunes soient le plus possible en sécurité lors de leurs trajets en voiture. Dans une période singulière démontrant que chaque petit geste compte pour se protéger, Volvo Car France espère que ces t-shirts ludiques encourageront les enfants à faire le bon geste.

Cette démarche en faveur de la sécurité automobile des plus jeunes n’est pas nouvelle chez Volvo Cars et fait écho à la philosophie de la marque qui place l’humain au centre de ses préoccupations. L’inventeur de la ceinture de sécurité à 3 points il y a 61 ans s’est ainsi illustré via des initiatives et innovations consacrées à la protection des passagers les plus petits et les plus vulnérables, les enfants :

• En 1959, Volvo Cars inventa la ceinture de sécurité trois points. On estime que cette invention a permis de sauver plus d’un million de vies dans le monde, non seulement à bord de véhicules Volvo, mais aussi de nombreuses autres voitures, grâce à ladécision du constructeur de partager son invention dans le but d’améliorer la sécurité sur les routes.

  • ●  En 1964, Volvo Cars créa le tout premier siège enfant dos à la route, une révolution pour la sécurité des enfants qui a, depuis, sauvé des milliers de vies.
  • ●  En 1978, Volvo Cars développa le tout premier coussin rehausseur pour enfant à l’intérieur d’un véhicule.
  • ●  En 1990, le constructeur suédois franchit une étape supplémentaire concernant la sécurité des enfants en lançant le premier coussin rehausseur intégré.
  • ●  Aujourd’hui, Volvo Cars continue de faire autorité en matière de sécurité des enfants à bord. Par exemple, les sièges enfants de la marque font l’objet de crash tests en conditions réelles dans son Centre de sécurité.
  • BIEN PENSER À ATTACHER SA CEINTURE DE SÉCURITÉ À L’ARRIÈRE DEVIENT UN JEU D’ENFANT GRÂCE AU SAFETSHIRTCe t-shirt original, qui représente des illustrations incomplètes, invite les enfants à intégrer l’élément manquant, la ceinture de sécurité, afin que les dessins figurant sur le t-shirt prennent forme.En lançant ce concept tendance et « stylé », Volvo Car France a pour ambition de faire comprendre aux enfants que la ceinture de sécurité représente un élément essentiel pour leur vie lors de chaque trajet.

    Disponibles prochainement à la vente, vous trouverez plus d’informations sur le site de volvocars.fr

    Pour en savoir plus sur le SafeTshirt :

● Suivez le hashtag #SAFETSHIRT sur les réseaux sociaux ●

Pour suivre @volvocarfr sur les réseaux sociaux :

● https://www.facebook.com/VolvoCarFrance/
● https://twitter.com/VolvoCarFR
● https://www.instagram.com/volvocarfr
● https://www.linkedin.com/company/volvo-car-france

1 Source : Enquête d’observations réalisée par les bénévoles de l’association Prévention Routière en partenariat avec Bébé Confort, entre le 13 juillet et le 3 octobre 2018. L’enquête a été réalisée aux abords de lieux fréquentés par les familles (parcs d’attractions, centres commerciaux et centres de loisirs) dans différentes régions de France. Elle a permis d’observer 329 enfants âgés de 0 et 11 ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

consectetur Sed id, quis nunc Donec Nullam elit. venenatis