Autos/Motos

MBK Industrie : une Histoire française

Lundi 4 mai signait le redémarrage de l’activité chez MBK Industrie, après des semaines de fabrication temporairement suspendue pour lutter contre la propagation du COVID-19. Deux mois plus tard, l’unité de production de St-Quentin, dans les Hauts-de-France, tourne à plein régime.

Avec 22 XSR700 produites en une heure, l’usine de Picardie prouve qu’elle dispose d’une capacité de production optimum, disposant d’une main d’œuvre hautement qualifié de 544 salariés. Ce n’est pas un hasard si celle-ci a été primée deux fois en 1994 et 2001 par le label TPM (Total Productive Maintenance) et certifiée ISO 9001 (qualité) et ISO 14001 (environnement).

En 2019, près de 72 000 véhicules sont sortis des chaines de montage de Saint-Quentin, dont 28 300 motos et plus de 38 000 scooters supérieurs à 125 cm³. Grâce à ces chiffres, l’usine MBK se positionne comme le premier producteur deux-roues motorisés en France et troisième en Europe. Pas moins de 15 modèles Yamaha* y sont produits, du Neo’s4 à la nouvelle Ténéré 700 Rally Edition en passant par le XMAX125. Et 30 % des motos et scooters vendus dans les concessions Yamaha en France, sont de production saint-quentinoise.

Yamaha vous propose de découvrir ou redécouvrir aujourd’hui l’histoire de MBK Industrie, des débuts de Motobécane en 1923 jusqu’à la Yamaha Tracer 700 de 2020. C’est ici.

 

Fabriqués en France en 2020
• Neo’s 4
• Aerox 4
• XMAX 125
• XMAX125 Tech MAX
• XMAX300
• XMAX300 Tech MAX
• XMAX400
• XMAX400 Tech MAX
• MT125
• R125
• XSR700
• XSR700 XTribute
• Ténéré 700
• Ténéré 700 Rally Edition
• Tracer 700

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor. vulputate, Phasellus accumsan felis velit, justo ultricies amet, dapibus