Autos/Motos

Le déconfinement bénéficie particulièrement aux deux-roues

Le déconfinement mis en place le 11 mai dernier bénéficie au deux-roues. C’est le moins qu’on puisse dire si l’on se réfère aux chiffres communiqués par AAA DATA, qui font ressortir une hausse des ventes de +38% sur le mois de juin 2020, concernant les véhicules neufs.

 

Neuf et occasion en hausse

AAA, spécialiste de la donnée augmentée observe un effet ‘déconfinement’ sur les enregistrements de deux-roues au mois de juin 2020. En effet, les immatriculations de véhicules neufs enregistrent une augmentation de 38% avec 40 740 inscriptions de véhicules neufs et de 50% avec 107 534 immatriculations de deux-roues d’occasion par rapport à 2019. Cet engouement pour le deux-roues s’explique notamment par les nombreuses offres commerciales, les possibilités de financement à taux zéro ou de permis à prix cassé actuellement en vigueur. S’ajoute à cela une désaffection à l’égard des transports en commun, en raison de l’épidémie de Covid-19.

Les scooters électriques s’arrachent chez les particuliers

Les cyclomoteurs électriques (deux-roues ou trois-roues motorisé de petite cylindrée (inférieure ou égale à 50 cm³) sont victimes de leur succès et ce, principalement auprès des particuliers. Les immatriculations s’envolent ainsi de 89% dans le neuf et de 62% dans l’occasion avec respectivement 458 et 139 immatriculations en juin 2020 (VS 242 et 86 l’an dernier sur la même période).

L’occasion reste de mise dans toutes les classes d’âge

34 575 deux-roues neufs se sont écoulés en juin 2020 ce qui représente une hausse de 47% par rapport à juin 2019. L’occasion reste largement plébiscitée avec 105 401 deux-roues enregistrés, soit 51% de plus.

Les 40 ans et plus représentent environ un propriétaire sur deux avec 19 325 véhicules neufs et 53 203 d’occasion.

Les 18 à 39 ans arrivent en seconde position puisqu’ils représentent quant à eux 38% des propriétaires de deux-roues neufs (soit 13 263 immatriculations) et 46% des propriétaires d’occasion (soit 48 356 immatriculations).

Bien que la répartition des propriétaires de deux-roues reste faible (respectivement 6% et 4%), les moins de 18 ans tendent de plus en plus vers les deux-roues avec des augmentations de 61% en faveur du neuf et de 39% vers l’occasion.

Reste à voir si ces tendances se confirmeront à Paris, avec le stationnement payant des deux-roues envisagée par Anne Hidalgo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero ut leo. id luctus venenatis elementum amet, libero massa commodo