Autos/Motos

ESSAI : VOLKSWAGEN TOUAREG

Touareg-Interieur_24

Le nouveau vaisseau amiral VW

Le Touareg, qui vient coiffer la gamme, a pris un peu d’embonpoint. Depuis sa première version en 2002, le nouveau Touareg en impose : 4 mètres 87 de long, il repose sur la même plateforme que le Bentley Bentayga ou son cousin l’Audi Q7.

Après 16 ans de carrière et 1 Million de modèles vendus dans le monde, cette 3ème génération déploie ses atouts technologiques. Notamment à l’avant avec ses feux Matrix à Led Haute Qualité, alors qu’à l’arrière les clignotants sont à défilement, comme sur la plupart des Prémiums.

Touareg-RLine_20

Désormais la calandre a été déployée sur toute la largeur avec beaucoup de chromes, peut-être un peu trop, genre, pousse toi j’arrive dans le rétroviseur ! Ce Touareg a grandi, mais il a aussi maigri : une centaine de kilos en moins sur la balance grâce à l’emploi d’aluminium pour la carrosserie. A l’intérieur, Volkswagen a quasiment supprimé tous les boutons du Touareg pour lui greffer deux écrans géants, un virtual cockpit, comme chez Audi et un pavé de 15 pouces pour gérer tout l’ensemble du véhicule.

Touareg-Interieur_01

 

Ça surprend au début, mais l’utilisation est toute simple et on apprécie notamment la cartographie Google, comme chez Tesla. Là encore on trouve une conduite semi-autonome et surtout une suspension adaptative qui gomme les aspérités, comme sur notre parcours caillouteux, dans l’Atlas. Le nouveau Touareg dispose aussi de la Night Vision, une caméra thermique qui détecte la nuit les piétons ou les animaux. Pour le confort, les sièges sont massant avec 8 programmes pour apprécier les longs voyages.

Deux moteurs au lancement 

Deux V6 Diesel de 231 et 286 chevaux. Il y aura un V6 Essence l’année prochaine, et il faudra attendre un peu pour la version Hybride rechargeable prévue en 2020. Pour l’heure on rappelle que ce Touareg est évidemment un 4X4 permanent, avec une nouveauté, des roues directrices à l’arrière, pour gagner en agilité. Pour les passagers, un sentiment de sécurité extrême, l’auto n’est jamais prise en défaut. 

Touareg-RLine_26

 

Et puis pas question de se gêner à bord, il y a de l’espace, même pour 5 et question bagages, ils trouveront place dans un coffre de 810 litres, très généreux.

La consommation est plutôt contenue pour un tel engin. Comptez 8 litres en moyenne. Et les tarifs, à la hauteur des prestations, entre 56.000 et 80.000 € euros selon les finitions.

Christophe Dameron

 

1 commentaire

Laisser un commentaire