Autos/Motos

ESSAI : Seat Tarraco

SEAT TARRACO 090H

Un nouveau SUV Espagnol

Voici le Tarraco. Après l’Ateca et l’Arona, Seat accueille le grand frère. Un Tarraco qui ne ménage pas ses ambitions de cannibaliser ses cousins du Groupe Volkswagen, le Skoda Kodiak et le Tiguan Allspace dont il partage les bases techniques.

SEAT TARRACO 097H

Et iI est frappant au premier coup d’œil de constater une certaine similitude dans le coup de crayon de l’Allemand et de l’Espagnol. D’ailleurs le dernier né de chez Seat est produit à Wolfsburg, berceau de la maison mère Volkswagen, mais il est toutefois dessiné à Barcelone, l’honneur est sauf !

Le SUV familial veut être le porte-drapeau de Seat.

Son design anguleux, ses phares effilés et sa calandre trapézoïdale vont devenir les repères stylistiques des futurs modèles. En attendant, le Tarraco rassemble toute la technologie embarquée disponible et ne lésine pas sur la liste des équipements pour tenter de conquérir une nouvelle clientèle : clignotants dynamiques, connectivité, compteurs 100% numériques et écran central flottant pour toutes les versions, le Tarraco ne manque de rien. Et surtout pas de place. Il dispose d’un très grand coffre de 760 litres en version 5 places et passe à 1.920 litres lorsque la banquette arrière est rabattue.

SEAT TARRACO 122H

Le Seat Tarraco est également disponible en version 7 places pour un supplément de 880€. Grâce à la banquette coulissante sur 18 cm, il est possible de faire varier l’habitabilité. 

Des tarifs canon au lancement 

Le prix d’appel du Seat Tarraco est à 32.890€ pour le TSI 150 Style. Mais Seat promet une remise de 10% pour sa sortie en février prochain.

Et en haut de gamme Xcellence, la version la plus onéreuse, 2 litres TDI 190chevaux DSG7 et 4 roues motrices, elle s’affiche à près de 45.000€.  A bord, l’ambiance est sérieuse et la qualité de fabrication est au rendez-vous.

SEAT TARRACO 109H

 

Et au volant, pas de surprise, le véhicule est rassurant. Pour mieux coller à la concurrence, Seat introduira fin 2020 une version hybride rechargeable forte de 210 ch, capable de parcourir 50 kilomètres en tout électrique. De quoi se faire une place dans un segment où les propositions ne manquent pas. A commencer par l’indétrônable Peugeot 5008.  

Christophe Dameron

 

Laisser un commentaire