Autos/Motos

ESSAI : Renault MEGANE RS

renault-megane-rs-engines-001.jpg.ximg.l_8_m.smart

280 chevaux sous le capot

Cette Mégane est la plus puissante de la gamme. Une cavalerie que la 3ème génération partage avec la nouvelle Alpine A 110 : moteur 4 cylindres, 1,8 Turbo avec donc 280 chevaux. La Mégane affole les chronos : 5 secondes 8 sur le 0 à 100km/h, on est collé au siège au démarrage et malgré tout l’arsenal de sécurité, il faut rester vigilant sur l’adhérence. Heureusement la Mégane signée Renault Sport bénéficie d’un châssis optimisé, secondé par le fameux 4 Control, les 4 roues directrices, une exclusivité sur le segment des compactes sportives. Sur la route, c’est une balle qui dépose tout poursuivant sur son passage. Et si le compteur est gradué jusqu’à 270 km/, la RS est limitée à 255, évidemment sur piste !  A l’extérieur, les têtes se retournent sur son passage, d’abord au son qui s’échappe du grand diffuseur arrière et puis sur le design, avec ses ouïes latérales, sa lame F1 à l’avant et son gabarit élargi, cette Mégane laisse entrevoir qu’elle a du caractère.

La Mégane a souvent soif

Si vous enclenchez le mode RS, celui où les compteurs deviennent tout rouges, le niveau d’essence baisse à vue d’œil. Comptez 19 litres aux 100km en utilisation ultime. En revanche, en sélectionnant le mode Confort, vous arrivez à une moyenne plus raisonnable de 7 litres en utilisation mixte. A bord, des sièges baquet maintiennent parfaitement, l’équipement est ultra complet et il se dégage un sentiment de sécurité immédiat avec les aides à la conduite et surtout un freinage mordant ultra-puissant.

meg 1

 

Avec aussi un raffinement supplémentaire apporté par la boite automatique EDC, qu’il est également possible de gérer avec les palettes au volant. Une fois installé, impossible de ne pas savoir que l’auto va envoyer du costaud. Les sigles RS, les inserts imitation carbone sur les contre-portes et même sur l’écran tactile, une application qui permet de gérer vos meilleurs chronos indiquent que la française à le sang chaud. Ce tempérament bouillant a aussi un revers : la Mégane RS se rappelle à vos lombaires au moindre nid de poule !

meg3

Mais avec un peu de délicatesse, il est tout à fait envisageable d’en faire la voiture de tous les jours. Hélas le portefeuille à également quelques douleurs au moment de l’addition. Comptez quasiment 40 mille euros avec quelques options, auxquels il faudra ajouter un peu plus de 3 mille euros de malus gouvernemental. Le prix de l’exclusivité pour cette bête de course, désormais uniquement en 5 portes.

Christophe Dameron.  

Nouvelle Megane R.S. | La Sportivité à l’état pur | renault.fr‎

 

Laisser un commentaire