Autos/Motos

ESSAI : PEUGEOT 508 LA star de la prochaine rentrée.

PEUGEOT_508_TESTDRIVE_0618TC323

Je vous assure qu’elle va faire sensation cette dernière-née de chez Peugeot. Comment vous expliquer ce bonheur de s’installer dans une berline après une overdose de SUV ces dernières années ? Et quelle berline ! La Nouvelle 508 est une voiture racée aux allures de coupé, et quand on l’a essayée dans les rues de Monaco avant l’été, elle faisait tourner les têtes. C’est vraiment un signe dans cette Principauté habituée aux V12 et blasée des belles cylindrées.

PEUGEOT_508_TESTDRIVE_0618TC327

 

Bref, la 508 millésime 2019 est d’abord une réussite esthétique. On remarque la pureté du trait dans le dessin, avec des portes sans cadre et une chute de pavillon qui débouche sur un hayon qui facilite grandement le chargement par rapport à la précédente version à coffre. Une 508 un peu plus courte, un peu plus basse, mais qui préserve l’espace intérieur. Il faudra juste courber un peu l’échine pour accéder aux places arrière, c’est le prix à payer pour un design audacieux.

PEUGEOT_508_TESTDRIVE_0618TC340

Bonne conduite pour cette superbe 508

Vous le savez, le toucher de route est dans l’ADN de Peugeot et cette nouvelle berline haut de gamme ne fait pas exception. Le comportement est exemplaire, aidé il est vrai par un amortissement piloté, sur les versions GT, et un train arrière multibras. La 508 est évidemment bardée d’aides à la conduite avec notamment le système à infrarouge qui signale la présence de piétons ou d’animaux la nuit, et la reconnaissance des panneaux ne se limite plus à la vitesse mais signale aussi les sens-interdits, les stops ou les interdiction de dépasser.

PEUGEOT_508_TESTDRIVE_0618TC156

La 508 se gare évidemment toute seule, dans toutes les configurations, et dispose de caméras 360 degrés. A l’intérieur on retrouve le i-Cockpit avec une planche de bord épurée, une tablette tactile et des matériaux de qualité. Côté moteurs, le 225 chevaux coiffe la gamme essence, à 46.000 € sans options. Et comme modèle d’accès, le HDI 130 à 32.300 € fait le job et dispose même des compteurs numériques des versions plus abouties.

PEUGEOT_508_TESTDRIVE_0618TC335

Pensé d’abord pour les professionnels de la route, ce 1.5 BlueHDI annonce une consommation de 3,9 l/100 km selon les normes  d’homologation NEDC. Ses émissions de CO2 sont alors évaluées à 98 g/km, lui permettant ainsi d’échapper au malus écologique. En tout, la 508 disposera de 8 motorisations et 6 finitions.  Dernière précision, Peugeot dévoilera au Mondial de Paris la version SW de la 508, encore plus belle que la berline. Un break de chasse qui sera aussi disponible en motorisation hybride rechargeable. Les premières Peugeot 508 seront livrées fin septembre 2018 en France. 

Christophe Dameron

 

Laisser un commentaire