Autos/Motos

ESSAI : Nouvelle Mini Cabriolet

900_600_6a9454c8ac34f176ea64eb5f

C’est encore l’été, l’occasion de faire un petit tour en Mini Cabriolet. 

La Mini s’offre une mise à jour plus qu’une nouvelle version, avec tout de même pas mal de petites choses qui contribuent à la rendre encore plus sympathique. A commencer par les feux arrière, dans lesquels désormais on distingue les contours de l’Union Jack lorsqu’ils sont allumés.

mini-union-jack-tail-lights-now-available-for-pre-facelift-model-126948_1

Un drapeau que l’on retrouve encore sur la planche de bord côté passager, illuminé de l’intérieur, ça c’est l’effet Waouh, lorsque la nuit vient de tomber.

Mini_Mini_3_portes_2018_a3dc6-1800-1200

Pour le look, la Mini s’offre aussi de nouveaux coloris, notamment un Orange Solaris qui s’accorde à merveille avec le tissu noir de la capote électrique. Au niveau technologique, le face lift apporte les dernières innovations du groupe BMW. Ainsi le système multimédia a bénéficié d’une mise à jour avec une connexion 4G, permettant au GPS d’afficher les infos-trafic, ou encore d’utiliser les services connectés par l’intermédiaire d’un smartphone, sur un écran central désormais tactile.

Mini_Mini_3_portes_2018_848e8-1800-1200

DKG 7

C’est le nom de la nouvelle boîte automatique à double embrayage qui équipe désormais les Mini. 7 rapports dont les passages sont instantanés et qui permettent à la compacte de diminuer sa consommation : 5% de gagnés environ. Au volant, pas de changement sur les sensations. Des réactions de karting pour cette reine des parkings qui manœuvre dans un mouchoir de poche. Le châssis vire à plat et encaisse les virages sans l’effet tape-cul. Et puis on peut toujours choisir entre 3 modes de conduite, ce qui modifie le comportement de la voiture, entre confort et sportivité en jouant notamment sur la direction ou la sensibilité de l’accélérateur.

 

mini-10-750x410Le client Mini peut également compter sur la personnalisation, en commandant directement sur internet des accessoires pour, par exemple, mettre son prénom sur les ailes de la voiture grâce à l’impression 3D. Pour les prix, c’est en fonction des motorisations, entre 75 et 192 chevaux avec un tarif d’entrée à 23.500 € et jusqu’à plus de 40.000 € pour une belle finition avec quelques options.

Christophe Dameron

 

Laisser un commentaire