Autos/Motos

Essai : Nouvelle Mazda 6

56_NEW_MAZDA6_ACTION_FAMILY

La Mazda 6 surclassée

Nième peaufinage pour la berline premium de chez Mazda. La nouvelle 6 se distingue par un design extérieur plus raffiné et une présentation intérieure revue en profondeur. Elle accueille désormais des systèmes de sécurité optimisés et des motorisations plus performantes.

 

04_NEW_MAZDA6_ACTION_SDN

 

Les changements pourraient sembler légers. A y regarder de plus près, la Mazda 6 millésime 2019 reçoit de subtiles modifications esthétiques qui rendent ses lignes encore plus élégantes. Ainsi on remarque la présence d’une grille de calandre à l’aspect 3D, un peu plus large, et des phares à Led plus expressifs. La ligne de caisse a également été retouchée et désormais la peinture s’étend jusqu’au bas du bouclier arrière, dont les sorties d’échappement sont maintenant positionnées plus près des bords extérieurs du véhicule.

09_NEW_MAZDA6_INTERIOR_SDN

L’intérieur a aussi été remanié par petites touches. Nouveau garnissage des assises, plus confortables, nouvel affichage central de 8 pouces, compteur numérique, design de la planche de bord affiné, affichage tête haute optimisé et fonctions Apple Car Play et Android Auto désormais disponibles. Le tout est sobre et de bon goût. Les versions les plus abouties de la Mazda 6 se dotent d’une sellerie cuir, de sièges électriques et ventilés, de phares directionnels, de caméras 360° et de jantes en alliage de 19 pouces. La finition haute Takumi ajoute des interrupteurs chromés, du cuir Nappa marron, un décor bois véritable et un rétroviseur intérieur sans cadre.

Conduite dynamique

La Mazda 6 trouvera sur son chemin la dernière mouture de la Peugeot 508, référence du segment. Bonne nouvelle pour la japonaise, elle se rapproche à grands pas du célèbre toucher de route de la française. Le comportement de la Mazda est impérial. La 6 avale les kilomètres et les lacets tout en finesse avec une suspension prévenante. Le travail sur les liaisons au sol a été payant.

07_NEW_MAZDA6_ACTION_SDN

 

Même satisfaction remarquée sur le silence de fonctionnement. Côté motorisations, la Mazda 6 dispose de deux blocs essence, 2.0l 165 ch et 2.5l 194 ch. Le moteur d’accès, disponible à partir de 33.050 €, se révèle fort agréable à manier, d’autant qu’il peut être associé à une BVA6 douce et précise.

En diesel, le 2.2 se décline en 150 (conso mixte de 4,4 l et Co² de117g) et en 184 ch, ce dernier gagnant au passage 9 ch. Une motorisation, qui sur cette dernière version, peut-être associée à une transmission 4X4, mais uniquement sur la version Wagon (44.350 € dans la version Takumi). Notez encore que sur la Mazda 6, le break est au même prix que la berline, avec une garantie de 3 ans ou 100.000km. 

Christophe Dameron 

 

Laisser un commentaire