Autos/Motos

Essai : Hyundai i20 Model Year 2021

Inédite et séduisante. La dernière mouture de la citadine coréenne ne se contente pas d’un restylage pour sa 3ème génération. Hyundai offre à sa i20 un nouveau moteur, un nouveau châssis et un style affirmé.

i20: quel coup de crayon !

L’objectif est clair : la Hyundai i20 ambitionne de jouer les trouble-fête chez les leaders du segment, Renault Clio et Peugeot 208 qui viennent d’être renouvelées. Dans cette catégorie très disputée, l’offensive passe d’abord par le style. Très expressive, la face avant se démarque par un capot plongeant avec une calandre directement intégrée dans le bouclier. A l’avant comme à l’arrière, les feux effilés affirment l’expressivité. Des porte-à-faux réduits et des arêtes vives viennent compléter un design musclé et audacieux. L’intérieur fait également preuve de modernité. Deux grands écrans font place à la technologie avec un tableau de bord digital mais sans céder au tout tactile pas toujours commode. Si l’i20 fait la part belle à une connectivité dernier cri, elle conserve des commandes de climatisation physiques, parfaitement ergonomiques. A bord le mobilier est moderne et bien ajusté et finalement les plastiques durs renforcent le sentiment de solidité. 

Très agréable en ville

La i20 bénéficie d’un comportement rigoureux et se montre saine et rassurante grâce à un freinage performant. Le gabarit de 4m04 est idéal en milieu urbain et pourtant la coréenne met ses passagers à l’aise. La place ne manque pas à l’intérieur, contrairement au coffre (352 l.) dont le volume est en partie sacrifié à la présence de la batterie de 48 V du système micro-hybride. Sous le capot de notre voiture d’essai un moteur 3 cylindres turbo essence 1.0 T-GDi de 100ch couplé à une boîte auto double embrayage DCT-7 avec fonction roues libres dont les émissions de CO² affichent 116 g/km. L’hybridation légère est alimentée par une batterie qui se recharge lors des décélérations et des freinages, ce qui donne plus de puissance à bas régime avec une consommation en baisse de l’ordre de 10% à 6,2 litres/100km en moyenne. Un bloc qui brille par sa souplesse et sa discrétion, mais également par son brio lorsque le mode Sport est sélectionné.

Côté équipements, la version Créative propose le freinage automatique d’urgence (qui détecte les piétons et les cyclistes), la lecture des panneaux de vitesse, une aide au maintien dans la voie (un peu intrusive), un chargeur à induction pour smartphone, une aide au stationnement avec caméra de recul, une réception radio numérique DAB et un GPS tactile navigation Europe sur grand écran de 10’’25 avec connectivité Apple CarPlay et Android Auto.

Notre modèle d’essai affichait un tarif de 23.600€. Une i20 proposée également à partir de 15.950€ en version 1.2 84 ch, toujours garantie 5 ans, kilométrage illimité.

Christophe Dameron    

Les + : Style valorisant, auto accueillante, motorisation douce et discrète.

Les – : Volume de coffre en baisse sur la 48V, tarifs élevés mais équipement complet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut id, consequat. libero eleifend ultricies odio non pulvinar mi, leo