Autos/Motos

ESSAI : Citroën C5 Aircross

345907592

Voyage dans un cocon

Un seul mot : le Confort dans cette bulle signée Citroën qu’est le C5 Aircross, cousin germain et concurrent du Peugeot 3008. Car si le SUV de Sochaux se fait remarquer par ses liaisons au sol et son dynamisme, le dernier né de la firme aux Chevrons se distingue lui par ses suspensions à butées progressives, sortes de suspensions dans les suspensions, qui font que même sur les routes dégradées, le dos des passagers est totalement préservé.

345919733

Si l’on ajoute le moelleux des sièges, baptisés Advanced Confort, avec des mousses particulièrement enveloppantes, le C5 Aircross apparait comme le véhicule le plus accueillant du moment. 

De nombreux points forts

Le C5 Aircross a été imaginé par Citroën pour à la fois concurrencer les autres SUV mais également les monospaces en perte de vitesse. A l’intérieur on trouve 3 sièges arrière, strictement identiques et coulissants, escamotables et inclinables.Beaucoup de rangements également pour cette familiale qui dispose, au minimum, de 580 litres de coffre. Et pour encore plus de confort sonore, des vitrages feuilletés.

345659084

La planche de bord est horizontale et accueille toutes les nouvelles technologies dont une vingtaine d’aides à la conduite. Un combiné numérique fait face au conducteur, et un pavé central tactile est installé pour les principales commandes avec la navigation et une connectivité complète.

345859215

 

Un C5 Aircross tout en rondeur à l’extérieur avec une face avant large et robuste et une carrosserie personnalisable avec 30 combinaisons de couleurs. Pour les moteurs, 180 chevaux essence ou diesel pour le lancement, et deux blocs de 130 chevaux à venir très vite. La fameuse boite EAT8 du groupe PSA est disponible et pour la version Hybride rechargeable, il faudra attendre 2020. Notez encore que le C5 Aircross peut être équipé du Gripp Control, pour une adhérence améliorée sur le sable, la neige ou la boue contre un supplément 300 euros qui comprend des pneumatiques renforcés.

Les tarifs : entre 24.700 € et 39.150 € selon les motorisations et les finitions. Au final une auto agréable à vivre, 3 à 4.000 €  moins chère qu’un 3008 ou qu’un VW Tiguan. La C5 Aircross est fabriquée à Rennes, comme la plupart des Citroën depuis 1960.

c5

Christophe Dameron

 

Laisser un commentaire