Autos/Motos

ESSAI : BMW X5 M50d

0

Le X5 est de retour

Le gros bébé de BMW nous livre sa dernière version, la 4ème.  Après 2.200.000  unités vendues dans le monde, c’est un véritable succès depuis sans lancement. Parlons d’abord de ses mensurations : 4 mètres 92 de long et 2 mètres de large, quand vous croisez ce sumo, mieux vaut s’écarter, au risque de se frotter aux presque 2 tonnes 5 du colosse bavarois. Gros, mais loin d’être pataud. Le X5 dispose d’une cavalerie impressionnante : 400 chevaux et 4 turbos pour notre modèle d’essai qui fait payer ses qualités: 130.000€  avec pas mal d’options.

9

Autres blocs au catalogue, le 30d de 265 chevaux avec une entrée de gamme à partir de 72 mille euros. Et en attendant l’hybridation, un seul moteur essence proposé : 340 chevaux sur la xDrive 40i. Au volant, la tenue de route est imperturbable et les 4 roues directrices apportent un supplément d’agilité. Le tout dans un confort Pullman. On se surprend alors à évoluer à des vitesses inavouables.

L’effet « Whaou » assuré 

C’est en matière de technologie embarquée que le X5 progresse le plus. Un constat qui commence par la clé, intelligente, tactile, qui vous informe sur l’autonomie restante, le verrouillage du véhicule et permet notamment de programmer à distance la température intérieure.

p

Le X5 inaugure le tout nouveau cockpit de BMW composé d’une instrumentation numérique et d’un écran de 12 pouces, entièrement tactile. Le tout installé sur une planche de bord cousue main, avec des matériaux de grande qualité, parfaitement assemblés. Avec même un levier de commande de vitesse en cristal ! Evidemment, le X5 est un 4 roues motrices, même si l’engin a plus une vocation sportive que des ardeurs de tout-terrain.

v

Côté équipement, je vous passe les sièges massant ventilés, les portes gobelets au choix, chauffants ou rafraîchissants, les accoudoirs chauffants et la conduite quasi autonome pour vous parler d’une fonction bluffante sur ce BM hors du commun : c’est même une première mondiale, l’assistant de recul. Si vous êtes engagé sur un petit chemin ou dans une ruelle qui ne mène nulle part, vous n’en menez pas large, excepté avec le nouveau X5. Il suffit d’enclencher la marche arrière, de sélectionner la fonction, et automatiquement l’auto va sortir toute seule de ce mauvais pas sur 50 mètres, c’est tout simplement phénoménal.

Christophe Dameron

m

Laisser un commentaire