Autos/Motos

ESSAI : BMW Série 3

P90336796-highRes

Une berline très attendue chez BMW

La Série 3 s’est vendue dans le monde depuis 44 ans à près de 16 millions d’exemplaires. Et pour la petite histoire, la première BM Série 3 est née du coup de crayon d’un designer français, Paul Braque, en 1975. Aujourd’hui c’est la 7ème génération qui arrive sur le marché de la berline Premium avec en ligne de mire des concurrentes que sont la Peugeot 508, la Mercedes CLA et l’Alfa Romeo Giulia.

P90336812-highRes

 

 

Côté design, la Série 3  2019 affiche une face avant reconnaissable avec une calandre agressive à l’allure hexagonale. L’arrière est très horizontal pour donner une assise musclée avec des feux traités en 3D comme sur la Série 8. Avec son long capot et ses 8 centimètres supplémentaires, qui profitent aux places arrières, la nouvelle bavaroise a des arguments pour plaire.

P90336797-highRes

Un dynamisme qu’on retrouve au volant 

La Série 3 est synonyme de plaisir de conduire. Elle repose sur la plateforme de ses grandes sœurs et elle est 55 kilos plus légère que sa devancière, grâce à l’emploi d’aluminium. Autant dire que grâce à son châssis rigidifié, c’est la berline de sport par excellence, parfaite pour enchaîner les courbes avec aisance, et plus encore si vous la dotez de l’amortissement variable piloté. Côté moteurs, on a testé les valeurs sûres, 330i et 320d.

Evidemment les 258 chevaux de la version essence ont notre préférence en termes de puissance et de réactivité, mais chez BMW, le diesel n’est pas mort, et les 190 chevaux de cette grande routière raviront tous les professionnels qui font 100.000 kilomètres en 2 ans. Et quand l’auto est son bureau, il faut du confort à bord ! Cette allemande n’en manque pas, ni d’équipement dernier cri.

Impossible de tous les citer ici, mais la Série 3 démocratise les technologies des hauts de gamme Série 5 et Série 7 notamment. Exemple avec l’affichage digital personnalisante , le pare-brise acoustique qui accentue le confort sonore, l’ouverture sans clé (il suffit d’approcher son smartphone de la portière), ou encore l’assistant de marche arrière qui enregistre en permanence les 50 dernières mètres pour les reproduire à l’identique en reculant en cas de besoin.

P90336847-highRes

Que dire encore de la conduite semi-autonome dans les embouteillages, de la commande gestuelle pour choisir sa radio et monter le volume ou de l’assistant personnel vocal qui permet, en roulant de dicter ou de lire ses e-mails.

Un prix de base pour cette Série 3 dans sa version 318d : 38.450 €. On précise: à partir de…

Christophe Dameron

 

Laisser un commentaire