Autos/Motos

ESSAI : BMW M 550 d

P90255113_highRes_the-new-bmw-m550d-xd (3)

Une grande allemande pour gros rouleurs

Vous connaissez forcément la Série 5, un classique chez BMW. Aujourd’hui on s’intéresse à la version Touring. Et l’alliance de la grande berline au charme du break apporte à l’ensemble une originalité jamais démodée. D’ailleurs cela fait plus de 25 ans que cette carrosserie séduit le marché européen. La Série 5 Touring, c’est d’abord un design athlétique, agressif à l’avant et musclé à l’arrière.

P90255118_highRes_the-new-bmw-m550d-xd (2)

Mais c’est aussi une auto très polyvalente capable de passer du transport familial au déménageur chevronné. A peine plus longue que la berline (4,94 m, soit 1 cm de plus), cette Série 5 Touring marque sa différence par un volume de chargement plus important (570 litres, soit 40 litres de mieux) mais surtout par ses nombreux aspects pratiques.

Comme le hayon électrique de série ou encore la lunette arrière qui s’ouvre indépendamment du hayon. En rabattant la banquette arrière, le volume de chargement atteint 1.700 litres, largement de quoi ramener la commode de chez l’antiquaire, en l’arrimant solidement aux crochets d’attache, eux-mêmes positionnés sur les rails de la malle arrière. 

La M 550 d : un diesel survitaminé 

Cette Série 5 d’exception qui se nourrit de carburant agricole affiche 400 chevaux et 4 Turbos. Evidemment le 0 à 100 s’en ressent : 4 secondes 6  et une vitesse maxi limitée à 250 km/h. L’accélération est linéaire grâce à la traction intégrale xDrive de série et à l’excellente transmission automatique à huit rapports. Idem pour les reprises : la réponse est immédiate mais sans brutalité.

Ce six cylindres diesel le plus puissant au monde est en fait une formidable machine à rassurer. Capable de s’insérer dans n’importe quelle circulation, la M 550 d  est avant tout confortable et sûre. Les roues arrière directrices apportent du dynamisme et une tenue de route exemplaire.

P90255120_highRes_the-new-bmw-m550d-xd (2)

Pour l’équipement, tous les types d’assistances à la conduite sont présents. Avec encore l’aide au stationnement, l’assistance de conduite dans les embouteillages, le wifi à bord, la commande gestuelle pour la radio, ou encore les fonctions de massage pour les sièges également chauffants et réfrigérés. Cette BMW relativement discrète à l’extérieur, se contente aussi d’un appétit d’oiseau au regard de ses performances : 7 litres 5 en moyenne aux 100 kilomètres.

P90255121_highRes_the-new-bmw-m550d-xd (2)

 

Evidemment la question du prix se pose : comptez 94.000 € avec l’équipement de base et 118.000 €  pour notre voiture d’essai dotée notamment des suspensions adaptatives. Une très belle auto beaucoup plus accessible dans sa livrée 518 d Touring, facturée elle 49.000 €.

Christophe Dameron

 

Laisser un commentaire