Autos/Motos

ESSAI : Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio

Stelvio_Q_avril 2018 (1)

Un logo qui change tout  

Le Quadrifoglio est synonyme chez Alfa Romeo de puissance et de haut niveau. Ce trèfle à 4 feuilles est le symbole légendaire de la compétition chez Alfa depuis 1923. On le trouve aujourd’hui sur le Stelvio, le SUV de la marque italienne qui partage certains de ses composants avec le Maserati Levante.

171206_Alfa-Romeo_Stelvio-Quadrifoglio_02

Un SUV d’exception qui aligne des données très élevées : à commencer par son prix, 91.400 € sans les options, auxquels il faudra rajouter le prix de la carte-grise qui affiche 41 chevaux fiscaux, et 10.500 € de Malus écologique. Cet Alfa Bodybuildé crache en effet 210 grammes de CO² par kilomètres.

Stelvio_Q_avril 2018 (3)

Evidemment, ses performances sont en rapport : le Stelvio Quadrifoglio est aujourd’hui le SUV le plus rapide sur circuit. Il abat le 0 à 100 en 3 secondes 8 et dépasse les 280 kilomètres/heure en vitesse de pointe. Le Stelvio est équipé d’un moteur V6 essence bi turbo de 2,9 litres, développé par les ingénieurs de Ferrari, la maison mère.

La mélodie et les performances 

Elles sont bien au rendez-vous, d’autant que les 510 chevaux de l’auto et les 600 Nm de couple sont associés à une transmission Q4 à 4 roues motrices, pour garantir une parfaite liaison au sol en toutes circonstances. Au volant, le Stelvio Quadrifoglio peut se transformer d’un coup de molette DNA. Il peut se conduire en SUV très sage en ville avec désactivation partielle des cylindres pour la discrétion et la consommation qui peut tomber à 8 litres. Au contraire l’Alfa peu devenir une auto beaucoup plus radicale, en version Race, une bête de course qui râle à la moindre accélération et qui fait gémir ses passagers par sa brutalité. Comptez alors 18 à 20 litres aux 100 en mode Overboost ! Evidemment le Stelvio est très rassurant.

171204_AlfaStelvio-451

L’arsenal de sécurité embarqué est déployé, les énormes freins carbone-céramique aux étriers colorés répondent présent à la moindre pression. Pour l’équipement, le Stelvio dispose d’un écran panoramique de 8,8’’ qui intègre la navigation 3D et la caméra de recul. Le hayon électrique est réglable en hauteur, l’ouverture des portes est en main libre, mais uniquement à l’avant. Dommage. Pour la cosmétique l’Alfa dispose de très belles jantes alu de 20’’ et d’inserts carbone sur la planche de bord. Au final ce SUV de près de 2 tonnes, équipé de l’excellente boite auto ZF à 8 vitesses, surprend par son dynamisme hors-norme. Ce n’est pas la voiture pour tous les jours, mais plutôt une belle démonstration du savoir-faire Alfa Romeo. Un véritable porte-bonheur.

Christophe Dameron

Laisser un commentaire