Autos/Motos

Déconfinement, quelle place pour les motos et scooters ?

IdF : un “RER vélo” (sans motos) 

Le Parisien.fr le 21 avril (extrait).
mardi soir, la région Ile-de-France a officialisé son soutien financier au projet de RER vélo, un réseau de neuf itinéraires sécurisés imaginés par le Collectif vélo Ile-de-France, qui fédère une trentaine d’associations.

Des infrastructures… sans motos 

Car tous ces projets ont un dénominateur commun : ils oublient tous la présence des motos et scooters en ville !
“Exit” la remontée sécurisé aux feux ou dans les bouchons. La place des motos et des scooters est désormais en “sandwich”, entre 2 voitures !

De plus, ces modèles d’infrastructures (issus de documents officiels) pourraient devenir pérennes…

 

Paris : un plan vélo (sans motos) 

Le Parisien.fr le 4 mai (extraits)

Il est hors de question que nous nous laissions envahir par les véhicules. La pollution conjuguée au coronavirus est un cocktail dangereux. » Anne Hidalgo, la maire de Paris, est très ferme sur la reprise de la circulation dès le 11 mai prochain. Elle veut à tout prix limiter les déplacements en voiture dans la capitale. […]

Dans la capitale, des pistes cyclables provisoires seront aménagées le long des lignes de métro les plus fréquentées : la 4, la 13 (la plus saturée du réseau) et la 1 (automatique). Autre mesure phare : la rue de Rivoli sera réservée aux vélos, entre l’Hôtel de Ville et la place de la Concorde. […] Au total, 50 km de voies d’habitude réservées aux voitures seront consacrés aux vélos. […]

Ces aménagements provisoires seront-ils pérennisés une fois le déconfinement passé ? « Certains peut-être, a répondu Anne Hidalgo. Ce sera aux Parisiens de dire lesquels. Je sais que la majorité d’entre eux n’a pas envie d’un retour des voitures et de la pollution. Si certains aménagements s’avèrent pertinents, il n’y a pas de raison qu’on les retire ensuite. Mais c’est trop tôt pour dire lesquels ».

Et pourtant… la moto est une solution ! 

En vidéo : si le vélo est une bonne solution pour les courts trajets en ville, le 2-roues motorisé est une excellente solution pour les banlieusards qui viennent de plus loin jusqu’en ville (faible encombrement dans la circulation et en stationnement, décongestion du trafic et des transports publics, temps de trajet 2 à 3 fois inférieur, etc.).

Mais, aujourd’hui d’un point de vue sanitaire, les motards et scootéristes sont également “corona-compatibles” grâce à leur équipement (gants, casque). Alors, pourquoi une telle obstination des élus et des politiques à oublier cette solution ?!…

source newsletter www.ffmc75.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nunc mattis id, vel, libero. ut massa efficitur. felis venenatis