Voir/Lire/Ecouter

Lire : La guerre ne tardera pas, Isabelle Sandiford-Pellé, Jean-Noël Grandhomme,

la-guerre-ne-tardera-pas

Un prophète oublié

Les ouvrages sur la Grande Guerre se multiplient avec la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. La plupart des livres consacrés à cette période tragique de l’histoire européenne se présentent sous la forme de récits d’historiens retraçant la genèse de la guerre ou bien de témoignages d’acteurs de cette période. Pareillement, si les figures militaires de Joffre, Pétain et Foch sont abondamment (et justement) évoquées, d’autres personnages importants de la Grande Guerre sont parfois ignorés…

C’est contre cet oubli qu’Isabelle Sandiford-Pellé s’emploie depuis quelques années à raviver le souvenir de son grand-père, le général Maurice Pellé, polytechnicien et officier d’artillerie. Le livre qu’elle propose, avec la collaboration du spécialiste de la Grande Guerre Jean-Noël Grandhomme et d’Alain Savignol, spécialiste de l’armée de la IIIe République, ne se veut pas un journal de guerre, mais un témoignage de première main des années précédant la catastrophe.

Maurice Pellé, personnalité hors du commun, élève brillant, passera successivement au ministère de la guerre, à Madagascar où Joffre, alors colonel, l’appellera pour le seconder, à Berlin à la veille de la tourmente, au Maroc, enfin au Grand Quartier Général (GQG) où en octobre 1914 il assistera Joffre et aura en charge le recomplètement et le ravitaillement de l’armée (équipement en artillerie lourde), une armée de… 1 800 000 hommes.

L’ouvrage est une mine documentaire, puisqu’il reproduit six cents rapports et lettres officiels ou confidentiels de Pellé, attaché militaire à Berlin de 1909 à 1912, au ministre de la Guerre ou à l’état-major français commandé par Joffre, à partir de juillet 1911. Sont ainsi subtilement analysés le peuple allemand et son opinion publique, la France et son armée vues par Allemands, la place de l’armée et de la marine dans la politique intérieure (budgets, lois, préparatifs de guerre), la famille impériale et les hautes personnalités civiles et militaires, l’armée allemande (organisation, traditions, instructions, manœuvres, armements, matériel), la question d’Alsace-Lorraine, les relations avec les puissances alliées et neutres, les affaires marocaines et le « coup d’Agadir »…

Le destin personnel de Pellé se confond avec celui de son époque, il assiste de l’intérieur aux progrès du pangermanisme et aux préparatifs minutieux d’une Allemagne à la fois inquiète des « menaces » extérieures et certaine de la victoire en cas de guerre…

Des écrits d’une valeur exceptionnelle par un observateur lucide, placé au cœur de la tragédie qui allait faire 9 millions de morts et 8 millions d’invalides.

Arnaud Robert.

Auteurs : Jean-Noël GRANDHOMME + Isabelle SANDIFORD-PELLE
Éditeur : Armand Collin (collection « Recherches »)
Prix : 29,00 euros TTC.

Laisser un commentaire