Voir/Lire/Ecouter

Lire BD: Le Syndrome de Stendhal

2295_rot_preview

Ne sous-estimez pas le pouvoir de l’art

À 35 ans révolus, Frédéric Delachaise se trouve dans l’obligation de travailler pour la première fois de sa vie. Quand il entre comme gardien de musée au Centre Pompidou, il découvre un univers dont il ignore tout et auquel il ne comprend rien. Il regarde tout d’abord les œuvres qu’il doit surveiller avec mépris. Mais, jour après jour, insidieusement, un étrange phénomène va se produire… Et Fred va bientôt devenir captivé par l’art contemporain. Littéralement. Victime du syndrome de Stendhal, Fred est ainsi capable de se projeter mentalement à l’intérieur des œuvres qu’il regarde. Une plongée au cœur de la création qui aura pour effet de lui ouvrir les yeux sur l’art, et sur sa propre existence.

Réalisé en partenariat avec le Centre Georges Pompidou qui fête cette année son quarantième anniversaire, magnifié par le dessin rond et chaud de Sagar Fornies, Le Syndrome de Stendhal est un ouvrage facétieux et truculent qui livre un hommage réjouissant à l’art contemporain.

 

 

Notre avis:  « l’art comptant pour rien »
Pour moi  c’est la BD de l ‘année : l’art contemporain c ‘est l’or du rien ,une bulle spéculative bâtie sur le vide, le sulfureux le grotesque ,le n ‘importe quoi.
Des « oeuvres » laides et creuses avec un discours, théorique intimidant et abscons.
Cette BD se moque avec plaisir  des bobos, de la peur de passer pour un imbécile en avouant son incompréhension, de se distinguer de la meute , de pas être » absolument moderne »- voire d’être qualifié de réactionnaire. 
Le trait du dessin met en valeur cette histoire, pour parler comme Philippe Muray, l ‘art contemporain n’évite de ployer sous le poids du ridicule que par le terrorisme intellectuel, et donc grâce à la peur .
Il faut avouer que j ‘aime bien le personnage Fred  qui décrétant, à la manière des sorcières de Macbeth, que  » le laid est le beau, et le beau est laid ».
Dès lors, blasphémer contre l ‘art contemporain n ‘est plus seulement un droit, ni même un exercice d ‘hygiène mentale ; c ‘est, au plein sens du terme, une oeuvre salutaire ; c’est ce que fait cette BD.
Notre coups de cœur de l ‘année une savoureuse distribution de coups de griffes.
Thierry Youf
5 étoiles sur 5

 

Genres : Roman graphique

  • Collection : 1000 Feuilles
  • Format : 215 x 293 mm
  • 128 pages
  • Façonnage : Cartonné
  • EAN/ISBN : 9782344022856
  • Prix : 22.00 €
  •  Scénariste Aurélie Verrou

9782344022856_1_75

  • BD Stendhal Beaubourg

 

Agenda

 

Définition :

Le syndrome de Stendhal est un trouble psychosomatique (trouble psychique qui affecte le corps) qui fait partie des syndromes du voyageur. Il se caractérise par une surcharge d’émotions chez les voyageurs en admiration devant une oeuvre d’art.

Pour son quarantième anniversaire le Centre G.Pompidou s’offre une BD : « Le Syndrome de Stendhal » 

Aurélie Herrou et Sagar sont à l’origine du scénario, une excellente façon de découvrir l’art contemporain au travers d’une BD où l’on retrouve humour, mystère et intrigue.

C’est aussi une façon originale de découvrir et apprécier l’art contemporain et mieux comprendre le syndrome de Stendhal grâce au personnage de Fred.

Nous avons eu la chance aujourd’hui pour la sortie de l’album de refaire  le parcours de Fred au Centre G.Pompidou et ainsi découvrir les œuvres qui sont illustrées dans cette BD.

Nous avons comme Fred essayé de nous projeter mentalement à l’intérieur des œuvres qu’il regardait, une plongée au cœur des créations pour ouvrir nos yeux sur l’art et sur notre existence !

Assurément une excellente idée de scénario qui verra peut-être le jour sur un écran petit ou grand comme le souhaite Aurélie Herrou, alors bonne chance à elle pour cette hypothèse.

JEP

Sortie de L’album le 8 novembre

IMG_4863

Scénariste Aurélie Verrou Dessinateur Sagar

 

IMG_4856

Scénariste Aurélie Verrou Dessinateur Sagar

 

IMG_4857

Scénariste Aurélie Verrou

 

IMG_4859

Aurélie Verrou

 

 

 

 

Laisser un commentaire