Sortir

Paris Weekend :21/22/23 Avril 2017

12181

Les techniques les plus courantes pour gruger dans le métro parisien

C’est l’été et à moins d’être rentier, égérie Chanel, ou chômeur avec une grand-mère qui habite en bord de mer, vous passerez la plus grande partie de la saison à Paris. En même temps, il y a pire. Oui, il y a les contrôleurs de la RATP. C’est pourquoi, en bons samaritains, nous avons choisi de vous livrer ici-même, au péril de notre code moral, nos conseils pour échapper à leurs griffes acérées, leurs pattes velues et leurs yeux perçants.*

 Conseil n°1: La semi-gruge involontaire

 a)    Le coup du baby-sitter évaporé

Gardez toujours sur vous des tickets tarif réduit et un ticket tarif plein. Si vous prévoyez de traverser une zone à risque où les contrôles sont journaliers (Montparnasse, Nation ou Châtelet en heure de pointe, mais en même temps là, vous cherchez les embrouilles), compostez un ticket tarif réduit. Au moment du contrôle, feignez d’avoir confondu entre vos tickets et ceux que vos employeurs vous donnent pour la petite fille leucémique que vous gardez tous les après-midis, en plus de faire les marchés les mercredis et d’être serveur/euse de nuit la semaine et de vous prostituer pour payer le loyer de votre misérable appartement le week-end. Attention, essayez de ne pas trop en rajouter, quand même.

Le scénario prend dans 78 % des cas.

b)   Le coup du (trop gros) paquet de tickets à éplucher

Attention, cette méthode ne fonctionne pas à tous les coups. Vous devrez avoir en possession de nombreux tickets usagés plus ou moins récents, pas moins d’une cinquantaine, il ne faut pas hésiter à décourager le contrôleur et chercher en lui la flamme de fainéantise malgré la perfidie inhérente à son emploi de bourreau des tunnels souterrains.* Pour lui donner tout de même une lueur d’espoir, glissez dans votre bouquet de tickets périmés un ou deux tickets neufs. Maintenez avec un aplomb calme et sympathique que votre ticket est dans ce paquet et que vous ne paierez pas d’amende parce que le contrôleur en question n’est pas capable de trouver ce ticket invisible. N’hésitez pas à inverser la situation en laissant entendre que si le contrôleur ne trouve pas le ticket, vous risquez de faire remonter l’information à ses supérieurs.

Le désespoir poussera dans 62 % des cas le contrôleur à abandonner, mais la volonté de nuire le remettra 95 % du temps dans le bon chemin de la haine et du besoin de faire souffrir son prochain.*

 c)    Le coup de « J’ai de quoi payer. Mais moins. »

Vous avez ouvertement fait preuve de harcèlement sexuel en vous collant érotiquement à un autre usager pour forcer le tourniquet de l’angoisse, hélas vous vous faites choper au premier tournant par un troupeau de contrôleurs en immersion, en clair vous êtes MAL, vous allez RAQUER. Seule échappatoire : vous dites que vous n’avez ni pièce d’identité, ni carte bleue et juste 20 balles sur vous (pensez quand même à avoir 20 balles sur vous). Éventuellement, rajoutez que vous avez dû quitter votre chambre de bonne en urgence pour aider votre grand-mère à monter ses sacs de courses.

Dans 43 % des cas, le contrôleur accepte le deal. Sauf que s’il le fait, il faut savoir que c’est lui qui vous gruge vu que l’amende n’est pas déclarée et que vous filez juste 20 balles à un type dans le métro. Vous restez gagnant sur le plan financier mais perdant sur le plan moral, c’est votre premier pas sur le terrain de l’illégalité et de la corruption. Vous êtes un(e) sacré enfoiré(e).

Conseil n°2 : la gruge en bande organisée

a)  Rester en contact avec le monde (mais surtout avec les crevards comme vous)

Si vous êtes un crack des réseaux sociaux, suivez sur Twitter quelques comptes qui se destinent à indiquer en live l’emplacement des contrôleurs à Paris (@ControleurRATP @controleur_ratp). Seul bémol, le nombre d’abonnés bien trop faible ne permet pas d’avoir une couverture fiable de la ville. Et si vous n’êtes pas en possession du combo smartphone/tablette/fondue neuronale mais juste d’un Windows 1998, laissez tomber.

Taux d’efficacité : 7 %.

b) La trahison assumée

Si vous prenez le métro accompagné(e), n’espérez pas jacasser pendant tout le trajet, déjà parce que les conversations dans le métro c’est nul, mais surtout parce que votre camarade peut vous servir de coéquipier dans votre quête de gruge. Forcez-le à marcher à une distance d’environ 2 mètres 50 devant vous de façon à ce qu’il vous fasse profiter d’un champ de vision avancé sur les couloirs du métro et les mauvaises surprises que réservent ses virages.

Assurez-vous avant tout que votre camarade ait bien composté son ticket ou n’espérez pas conserver cette amitié (la victime risque de vous bloquer sur Facebook #outrage).

Conseil n°3 : La méthode infaillible

C’est un peu dur de vous la confier publiquement, on espère que ça ne va pas nous attirer les foudres des transports en commun. Mais dans l’espoir inégalé de vous faire profiter d’un filon en or, on se doit bien de vous lâcher cette info en exclusivité.

Prenez le vélo à la place.

* Attention, nous n’avons ABSOLUMENT rien contre les contrôleurs, c’est d’ailleurs parce qu’on en a rencontré des sympas qu’on a été en mesure de rédiger cet article, on voudrait même profiter de cette astérisque en taille 8 très lisible pour dire que les contrôleurs on les aime énormément beaucoup et que c’est pas de gaieté de cœur qu’on passe par tous ces stratagèmes pour oublier de payer le métro, on sait bien que c’est mal mais on sait aussi que c’est mal de pas manger cinq fruits et légumes par jour donc question éthique on est déjà des sous-humains immondes.

le concombre masqué

Vendredi 21 avril

histoire des musiques créoles

Une belle rencontre avec Bertrand Dicale, qui présente à la Philharmonie son passionnant ouvrage « Ni noires, ni blanches: histoire des musiques créoles ». Il évoquera notamment la naissance du concept de créolité, et des centaines de genres musicaux originaux qui en ont découlé. Toutes ces musiques ont en commun de n’être ni africaines ni européennes, ni seulement noires ni seulement blanches, ni seulement dominatrices ni seulement opprimées. Ce qui les unifie avant tout, c’est leur origine historique commune: elles sont créoles.

Ni noires, ni blanches : histoire des musiques créoles

La Philharmonie de Paris
221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Le vendredi 21 avril 2017

gratuit

Kiefer-Rodin

À l’heure du centenaire de la mort d’Auguste Rodin (voir la monumentale expo qui se tient actuellement au Grand Palais), le musée affirme plus que jamais sa programmation en lien avec les artistes contemporains et donne carte blanche à Anselm Kiefer. Investissant la salle d’exposition, l’expo témoigne de la rencontre singulière de ces deux géants, pétris de liberté et affranchis de toutes contingences artistiques. Attiré par les débris et abattis directement issus du ciment rodinien qu’il mêle aux reliques de sa propre vie et à d’autres matériaux inattendus, Anselm Kiefer réalise ici une série de vitrines totalement inédites.

Visite exposition Kiefer-Rodin au Musée Rodin- Paris

Kiefer-Rodin

Musée Rodin
77 rue de Varenne, 75007 PARIS

Du mardi 14 mars 2017 au dimanche 22 octobre 2017

payant

Samedi 22 avril

Le Disquaire Day

C’est LE rendez-vous des fans de vinyle, mais aussi de tous ceux qui ont à cœur de soutenir leurs disquaires indés. Au menu cette année, toujours des centaines de vinyles sortis pour l’occasion, entre nouveautés, rééditions, raretés, ou éditions limitées, par des artistes émergents ou au succès interplanétaire, mais aussi des tas d’animations dédiées dans vos échoppes préférées: concerts, expos, rencontres, dédicaces… Ne manquez pas la convention des labels indés au Point Éphémère, et le Road trip des disquaires!

Conf’ de rédac’ avec le Bondy Blog

En ce jour de 1er tour des élections, la REcyclerie donne carte blanche au Bondy Blog, média engagé créé en 2005, suite aux révoltes des quartiers populaires. Comment se décide un reportage? Comment se construit un article? Le site vous invite à participer à une conférence de rédaction interactive avec un objectif: la réalisation d’une production éditoriale originale et collective. Plusieurs thématiques d’actualité seront proposées puis débattues avant l’écriture d’un article à plusieurs mains!

Conférence de rédaction avec le Bondy Blog

La Recyclerie
83 boulevard Ornano, 75018 PARIS

Le samedi 22 avril 2017

gratuit

autophoto

Trente ans après l’exposition Hommage à Ferrari qui mettait à l’honneur ces voitures mythiques, la Fondation Cartier présente Autophoto, expo consacrée aux relations entre la photographie et l’automobile. À travers près de 400 œuvres de 80 photographes historiques tels que Jacques-Henri Lartigue, Lee Friedlander, Rosângela Renno ou Yasuhiro Ishimoto, l’exposition révèle comment l’automobile est devenue, depuis son invention jusqu’à nos jours, un sujet majeur pour les photographes contemporains. Et tout cela est splendide, cela va sans dire!

Tribute to Giorgio de Chirico, 2017

Autophoto

Fondation Cartier pour l’art contemporain
261 boulevard Raspail , 75014 PARIS

Du mercredi 19 avril 2017 au mardi 15 août 2017

payant

Dimanche 23 avril

VeggieWorld

Avec 130 exposants et près de 1000 produits véganes sur les étals, la 3ème édition du salon VeggieWorld Paris s’annonce inévitable pour tous sympathisants de la cause vegan, quel que soit leur degré de pratique. C’est dans le cadre idéal du 104 qu’aura lieu la manifestation, parsemée de nombreuses animations, rencontres, tables rondes, allant de la démonstration de délicieuses recettes véganes à des réflexions sur la relation politique/question animale…

VeggieWorld Paris 2017

Le CENTQUATRE-PARIS
5 rue Curial, 75019 Paris

Du samedi 22 avril 2017 au dimanche 23 avril 2017

payant

JOYAUX : DES GRANDS MOGHOLS AUX MAHARAJAHS

Voici une expo quasi féérique au Grand Palais, qui présente près de 270 pièces hors du commun qui nous racontent l’histoire de la joaillerie indienne, de la période moghole à nos jours. Diamants, gemmes de renom, joyaux spectaculaires et objets précieux, mais également des œuvres et pièces inédites provenant de collections de maharajahs et d’institutions prestigieuses… Toutes ces pièces sont les témoins de cinq siècles d’histoire indienne, marquée par une richesse culturelle unique au monde.

Vue de l’exposition Joyaux de la collection Al Thani

JOYAUX : DES GRANDS MOGHOLS AUX MAHARAJAHS

Grand Palais
Avenue Winston-Churchill, 75008 Paris

Du mercredi 29 mars 2017 au lundi 5 juin 2017

payant

RHUM FEST PARIS 2017 : LA ROUTE DES ARÔMES

Après la mise en garde de circonstance « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » (on a bien dit l’abus), on peut vous dire tout le bien que l’on pense de Rhum Fest, qui se tiendra dans le cadre idyllique du Parc Floral. Cette édition 2017 marque une montée en gamme par rapport aux années précédentes, avec de plus en plus de séries limitées et de déclinaisons pointues proposées par les producteurs. Avec comme toujours une ouverture à de nouvelles destinations exotiques, avec des exposants venus du Laos, du Mexique…

RHUM FEST PARIS 2017 : LA ROUTE DES AROMES

Parc Floral de Paris
Route de la Pyramide, 75012 Paris

Du samedi 22 avril 2017 au dimanche 23 avril 2017

Laisser un commentaire