Sortir

Paris Weekend: 10/11/12 Février 2017

festival-film-taiwanais

On découvre le cinéma taïwanais 

3e édition des rencontres du cinéma taïwanais. Une douzaine de courts-métrages sont retransmis. A savoir que la plupart on était présentés dans de grands festivals : Cannes, Rotterdam, Clermont-Ferrand, ou encore les Golden Horse. Depuis quatre ans, Kaohsiung Shorts, le fonds de soutien au cinéma de la ville Kaohsiung, subventionne et soutient des films tournés dans la région. Leur but ? Encourager les regards singuliers portés sur la société taïwanaise d’aujourd’hui.

Plus d’infos

On échange nos coups de cœur 

« La culture c’est chère » : phrase entendue une bonne cinquantaine de fois. Eh ben pas avec Infos75 et encore moins avec Circul’Livre. Cette association organise de nombreux évènements, notamment des petites brocantes où l’on peut venir chiner et repartir avec un bon bouquin gratuitement. On peut venir les mains vides mais c’est quand même beaucoup plus sympa de ramener quelques-uns de nos coups de cœur pour pouvoir les faire partager !

10h30-12h30
Angle de la rue Bachaumont et de la rue Montorgueil – 12e
Plus d’infos

Vendredi 10 février

Nights in White Satin

Qu’est-ce qui unit l’intimité lascive des tirages réalisés dans les années 40 par Carlo Mollino, génie complexe et électron libre, et les amazones modernes dont Helmut Newton glorifie l’érotisme provocant des années 80? La femme, muse dans toute la splendeur de son corps nu, offert à nos regards. À travers dix-huit tirages anciens, SAGE Paris présente une rapide histoire du nu et de son évolution, des images confidentielles de l’Italie d’avant-guerre aux clichés froids et stylisés, inspirés par la photographie de mode des années 80.

Sans titre

NIGHTS IN WHITE SATIN

SAGE Paris
1 bis avenue de Lowendal, 75007 Paris

Du jeudi 9 février 2017 au samedi 8 avril 2017

gratuit

russian disco au supersonic

Deviant Disco vous convie dans l’antre de l’indispensable Supersonic, pour un voyage du côté des Spoutniks, des dômes dorés et des troïkas lancées en plein vol dans la taïga… Dans un élan rétro futuriste, vous serez propulsés sur le dancefloor quelque part entre cosmic disco, edits, italo et autres étrangetés musicales venus du pays des Theremins. Et une surprise vous attend si vous venez en total look chapka, toquet, casquette, et veste de Soviets…

Russian Disco #1

SUPERSONIC
9 Rue Biscornet, 75012 Paris

Le vendredi 10 février 2017

payant

Samedi 11 février

Stéphane Duroy, Again and again

« L’Europe du Silence », c’est un travail fondateur dans l’œuvre du photographe Stéphane Duroy, où il part à la rencontre de la grande Histoire: Douaumont, Berlin, Auschwitz, Lodz… Construite dans un mouvement au long cours, cette série consigne la vision d’un homme à la recherche de son identité et de la mémoire d’une Europe ébranlée par deux conflits mondiaux et de multiples dérives totalitaires… Duroy en livre un récit fragile, emprunt de poésie et d’inquiétude, dont l’esthétique granuleuse et opaque se mêle au poids du temps, et aux silences obscurs des paysages.

Stéphane Duroy – Again and again

Le BAL
6, Impasse de la Défense, 75018 PARIS

Du vendredi 6 janvier 2017 au dimanche 9 avril 2017

payant

jean nouvel aux arts déco

Dernier week-end pour profiter de cette expo consacrée au plus célèbre des architectes français, et aux meubles qu’il a dessinés au cours de sa riche carrière. Par ses créations minimalistes, élégantes, nobles, modernes, Nouvel, engage un dialogue avec le musée, son histoire et sa collection. L’exposition se dévoile ainsi au fil des galeries du Moyen Age et de la Renaissance à celles dévolues aux XVIIe et XVIIIe siècles, mais également dans les espaces dédiés aux collections de design graphique et de publicité, dont il a signé l’aménagement en 1998, créant des situations inédites, comme autant d’interférences.

Table « Essences », 2012, Société des Meubles Rouchon

Jean Nouvel, mes meubles d’architecte. Sens et essence

Musée des Arts décoratifs
107, rue de Rivoli, 75001 Paris

Du jeudi 27 octobre 2016 au dimanche 12 février 2017

payant

JO & LEO

Toujours irréprochable en matière de programmation, le Théâtre de Belleville vous propose « Jo&Léo », l’histoire de deux adolescentes de dix-sept ans. « Jo, tornade bavarde et solaire. Léo, sauvage, écorchée et sensuelle. L’histoire qui se joue sous nos yeux est la naissance d’un sentiment amoureux. Au microscope. Comme une dissection de grenouille en cours de SVT. L’éclosion d’un sentiment. Et sa répercussion sur les deux êtres touchés par ses flèches. Fréquence cardiaque. Emportements. Tempête sous les sweats à capuches… »

Jo & Léo

JO&LÉO

Théâtre de Belleville
94 rue du faubourg du temple, 75011 PARIS

Du mardi 7 février 2017 au samedi 18 février 2017

payant

Dimanche 12 février

Odlo Crystal Run 2017

Hôtel de Ville, quais de Seine, Tour Eiffel… La Crystal Run, c’est d’abord une course de 10 kilomètres au cœur de l’hiver et de la capitale, pour les athlètes affûtés comme pour les coureurs du dimanche. Mais c’est aussi (et surtout diront certains) une ambiance igloos, Saint-Bernard, raclette, fondue et tartiflette dans le Crystal Village sur le Parvis de l’Hôtel de Ville! Chacun choisira selon ses priorités…

Best of – Odlo Crystal Run 2016

La Odlo Crystal Run 2017

Parvis de l’Hôtel de ville de Paris
75004 Paris

Le dimanche 12 février 2017

payant

Sous le regard de machines pleines d’amour et de grâce

A l’origine de ce bel intitulé se trouve un poème, « All Watched Over by Machines of Loving Grace », écrit en 1967 par le grand Richard Brautigan. Cinquante ans plus tard, si les machines sont partout, elles se sont paradoxalement effacées en intégrant nos environnements de travail et nos espaces domestiques. Conçue comme un parcours composé de différentes « zones affectives », l’expo réunit des artistes qui interrogent les impacts de l’économie de marché et des nouvelles technologies sur la fabrique de nos émotions et de leurs représentations.

Sous le regard de machines pleines d’amour et de grâce

Palais de Tokyo
13, avenue du Président Wilson, 75016 PARIS

Du vendredi 3 février 2017 au lundi 8 mai 2017

payant

piers faccini

Loin des modes et hors du temps. aussi à l’aise dans une complainte napolitaine du XVIIIe siècle que dans un blues de La Nouvelle-Orléans ou un folk mélancolique, Piers Faccini est surtout le citoyen de son propre imaginaire. Avec son projet I Dreamed an Island, le songwriter s’envole cette fois vers l’âge d’or de la Sicile, aux XIIe et XIIIe siècle, lorsqu’elle était un carrefour bouillonnant des cultures latino-chrétienne, gréco-byzantine et arabo-islamique. Un paso-doble entre Orient et Occident qui, dans sa bouche et entre ses doigts, offre des contours inédits…

Piers Faccini – Bring Down The Wall (Music Video)

Piers Faccini

Philharmonie de Paris
221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Du samedi 11 février 2017 au dimanche 12 février 2017

payant

Laisser un commentaire