Goûts/Saveurs

AOC Saint Mont, une Appellation en devenir

_99A3025 2

L’Appellation fête aujourd’hui ses 60 printemps dans une ambiance de liesse à Paris sur la Terrasse des Champs Élysées, au 9ème étage. Elle domine tout Paris. En 1957, la création du Syndicat de défense des Côtes de Saint Mont, a permis le commencement d’une véritable success story. L’Appellation d’origine s’organisera par la suite avec la reconnaissance de l’AOP Saint Mont en 2011.

IMG_2089

De très belles dégustations au programme et une belle histoire de vignoble à conter…

Le « Projet Saint Mont », une belle histoire

Autrefois les vins d’ici étaient peu causants, peu courtisés. Cépages aux petits degrés, élaborés par des gens modestes sans histoire. Vins et gens n’existaient pas dans l’univers viticole de l’Hexagone.

Pourtant au Moyen Age, les moines clunisiens du monastère de Saint Mont avaient déversé leur savoir ampélographique sur ce vignoble.

Aujourd’hui ces vieilles vignes archaïques, ces ancestrales parcelles conservées en l’état par les vignerons, représentent un immense réservoir de biodiversité, unique, recherché. Les cépages, issus du piémont pyrénéen, dont certains encore inconnus, deviennent intéressants. Maintenir cette diversité de cépages autochtones, rustiques, cette grande diversité de génétique, devient un atout.

_99A2965 2

Le Conservatoire ampélographique de Saint Mont, entièrement privé, détient ces richesses en cépages d’avenir. Ils seront recherchés sur la planète Vin, notamment avec le phénomène du réchauffement climatique observé dans l’univers viticole.

Une équipe de vignerons déterminés et visionnaires avaient fait le pari de donner leurs lettres de noblesse à ce vignoble méritant. Pari réussi.

_99A2968 2

De vrais bijoux sur l’Appellation Saint Mont

Une parcelle de vigne est même classée Monument Historique. Pour la première fois en France. Pieds francs, plantée en hautain, sur sables, elle rassemble 21 cépages différents dont certains non identifiés. Fruits d’un patrimoine viticole ancestral miraculeusement préservé.

_99A3708 2

L’avenir s’écrit en ce moment

Le Manseng Noir, le Pinenc, le Tardif… Il porte bien son nom ! L’Arrufiac… cépage catastrophique par son amertume. Cependant il a un rôle à jouer en assemblage. Son amertume donne de l’allonge au vin et ce cépage marginal se révèle finalement indispensable dans le Saint Mont blanc.

Ces cépages feront parler d’eux. Ils ont des noms qui chantent et seront les grands de demain.

Geneviève Guihard

Maison des Vins de Saint Mont

www.vins-saintmont.com

visuels//painvincompany.com

Laisser un commentaire