Autos/Motos

ESSAIS : Renault Alaskan & Mercedes Classe X

thumbnail

Du nouveau au rayon camionnettes !

Vous ignorez peut-être que sur la carte grise des pick-up, figure l’appellation « camionette ».

C’est ce qui leur permet d’échapper au malus, qui frappe d’ordinaire les 4×4 pas très écologiques. Aujourd’hui deux petits nouveaux font leur entrée dans l’univers de ces autos qui se démocratisent de plus en plus : le Renault Alaskan et le Mercedes Classe X. Tous les deux, étant dérivés du Nissan Navara. Deux véhicules ultra confortables pour ce qui ressemble, de loin, à des engins de chantier, tout en étant capables de crapahuter et de transporter une tonne de charge dans leur benne.

Pour le Renault, c’est entièrement du copier-coller avec comme seule différence, une calandre spécifique. Pour le reste, tout est strictement identique: carrosserie extérieure, châssis, tableau de bord, tout est signé Nissan, par ailleurs une référence sur le marché des tout-terrains.

thumbnail

thumbnail-1

 

thumbnail-2

 

 

thumbnail-3

 

 

thumbnail-4Pour le Classe X, on reprend évidemment la majorité des organes communs aux deux cousins de l’Alliance, avec une vraie volonté de personnalisation… Calandre Mercedes, intérieur traité prémium avec un tableau de bord surpiqué, une tablette centrale haut placé, des comodos maison pour les essuie-glaces ou le régulateur de vitesse. A bord du Mercedes, on a noté d’autres différences avec le Renault. Vous avez par exemple sur le Classe X la custode qui s’ouvre électriquement sur la fenêtre arrière, un détail qui peut être pratique si vous avez un objet long à transporter.

thumbnail-2

thumbnail-5

thumbnail-4

 

Le jeu des différences.

Pour le Mercedes, il faut bien justifier la différence de prix. 50.000 € en version haute pour le Classe X, en diesel 190 chevaux, fourni par Renault, transmission 4×4 et boîte auto. Contre 44.000 € pour l’Alaskan à finition et motorisation similaires. Le Mercedes possède surtout un châssis amélioré, avec des réglages de suspensions spécifiques, qui en font un vrai plus pour une utilisation familiale quotidienne, tout en gardant l’aspect pratique de l’engin. Mais attention à la longue liste du catalogue des options car pour véritablement mettre les deux autos dans la balance, c’est au bas mot 10 mille euros de différence !

Christophe Dameron

thumbnail-6

Mercedes-Benz Concept X-CLASS – Site Officiel Mercedes-Benz‎

 

Laisser un commentaire